Josh + Hazel ou comment ne pas tomber amoureux

Depuis que j’ai fait la connaissance de Bennett Ryan, j’attends avec impatience les nouvelles histoires du duo Christina Lauren. Si Josh et Hazel étaient dans ma PAL depuis leur sortie, j’ai patienté sagement jusqu’à mes congés pour les découvrir. Une lecture marrante sans prise de tête parfaite pour bronzer !


Et si le temps ne suffisait pas à effacer vos sentiments ?


Josh & Hazel ou comment ne pas tomber amoureuxDe quoi ça parle : Juste amis. Juste amis. Juste amis. À force de le répéter, ça va bien finir par être vrai.
Hazel sait qu’elle n’est pas facile à vivre et franchement, la plupart des hommes ne sont pas prêts à relever le défi. Si son armée d’animaux domestiques et son goût prononcé pour l’absurde ne les font pas fuir, son absence de filtre la conduit systématiquement à dire ce qu’il ne faut pas dans les moments délicats. Tant pis pour eux. Hazel est une belle personne. Josh connaît Hazel depuis la fac, à un moment où son allégresse loufoque était totalement incompatible avec son caractère à lui, calme et dans la retenue. Depuis le premier soir où ils se sont rencontrés – quand elle lui a avoué de but en blanc qu’elle “serait honorée de (lui) offrir (son) corps” – jusqu’au jour où elle lui vomit avec grâce sur les chaussures, Josh a toujours pensé qu’Hazel relevait plus du spectacle que de l’être humain. Cependant, dix ans plus tard, après une relation houleuse avec une fille qui l’a trompé, sortir avec Hazel est une vraie bouffée d’air frais. Non que Josh et Hazel sortent ensemble. Du moins, pas ensemble ensemble. Parce qu’organiser en duo une série de “double dates” de plus en plus terribles, signifie bien qu’il n’y a rien entre eux… n’est-ce pas ?

Ce que j’ai aimé … ou pas … : Hum, on aurait pu croire que l’excentricité d’Hazel finisse par me taper sur le système et bien non. Est-ce dû à la plume de ces auteurs ? Au fait qu’Hazel, bien qu’elle soit un peu dingue, soit la plus gentille personne ? Aucune idée ! Mais j’ai beaucoup aimé cette fille ! Alors que dire 1) Hazel Bradford excelle dans l’art de se tourner en ridicule, de préférence devant Josh, sinon, ça ne serait marrant que pour nous 😂. Plus d’une fois, elle a dit ce qu’elle pensait murmurer à haute voix et Josh ne lui en a jamais vraiment tenu rigueur. Enfin, de toute façon, il y a prescription car lui et elle se sont connus à la fac et depuis chacun vit sa vie de son côté. Miss Catastrophe est devenue institutrice 😱 et à même réussi à obtenir un poste dans une école réputée, le tout sans soutif et en pantoufle (planquer vos enfants !). Bon disons que le gros souci d’Hazel est que son cerveau et sa bouche ne parlent pas le même langage (croyez-moi, une femme comme elle sans filtre, c’est un pur plaisir). Du coup, elle est trop bavarde, trop enthousiaste, trop loufoque, trop tout ! Au quotidien, c’est un réel exploit de ne pas l’étrangler. Si elle a eu plusieurs relations, peu ont duré car tous les hommes s’attendent à ce que son côté bargeot disparaisse avec le temps mais Hazel est comme ça tous les jours de l’année. Quand elle revoit Josh, elle veut tout faire pour devenir sa meilleure amie même si cela signifie participer à des “dates” tous plus pourris les uns que les autres. Car Josh, elle le vénère, le met sur un piédestal et sait qu’elle n’est pas la femme qui lui faut. Alors même s’il y a un rapprochement, ce n’est pas pour la vie entière, n’est-ce pas ? 2) Josh Im est un homme sexy et disons-le, la perfection masculine pour Hazel. C’est un homme taciturne qui regarde Hazel comme un scientifique regarde une expérience évoluer. Il ne sait pas quand, mais sait qu’elle finira à lui péter à la figue. Josh a vu Haze dans toutes les situations et lorsqu’elle lui fait le plan “🎶 tu seras mon meilleur ami 🎶” il ne peut qu’acquiescer et attendre que la tornade se calme un peu pour en placer une. Il aime l’ordre (un peu trop), le calme, maîtrises toutes ses émotions mais tout ceci va être bousculé quand Hazel emménage temporairement chez lui. Josh sort d’une longue relation où il s’aperçoit qu’il a été le dindon de la farce pendant un long moment, du coup, avec Haze, il profite un peu de son mode taré pour ne pas sombrer au fond de son canapé et qui sait, peut-être que cette colocation plus ou moins forcée, lui fera ouvrir les yeux. 3) Emily Goldrich est la

JoshetHazelmeilleure amie d’Hazel et la sœur de Josh (mais si !). Il se raconte qu’elle a été prise au piège par la jeune femme et qu’elle essaie encore de s’en débarrasser 😂. En tout cas, c’est grâce à elle que notre Hazel a pu obtenir son nouveau poste (qui a dit que coucher avec le directeur ne fonctionnait pas pour faire entrer ses copines ?). Emily aime le côté folle de Hazel et elle connaît parfaitement son frère. Elle sait que ces deux opposés ne peuvent que se compléter mais elle ne veut que ni l’un, ni l’autre ne souffre de l’après (car, il y en a forcément un, non ?). Elle arrive, avec brio, à être la confidente de son frère mais aussi la meilleure amie d’Hazel ne révélant jamais rien sur l’autre, ni même les sentiments de chacun. Elle prend la défense de chacun quand cela le nécessite et vit d’amour et de riz frit le reste du temps avec son mari Dave (que j’ai beaucoup aimé).

On reconnaît tout de suite la plume du duo d’auteurs, addictive dès les premières pages. Quand Hazel la fofolle rencontre Josh l’extraordinaire, on se doute que ça va faire des étincelles. Quand vous idolâtrez un être comme Josh, on se dit que la chute va être terrible, que notre Hazel va perdre des plumes… mais non, car elle est peut-être un être complètement barré, mais elle ne changera pour personne et c’est ce qui séduit petit à petit Josh. Car, on a beau lui dire qu’elle met mal à l’aise les gens (il paraît que c’est de famille 😉), elle ne se cache pas. Elle veut vivre sa vie comme elle l’entend, avec ses animaux aux noms bizarres, ses fringues dépareillées et sa bonne humeur contagieuse. Petit plus, Josh est coréen et nous en apprenons un peu plus sur leurs traditions. J’ai aimé que cet homme soit prêt à bousculer son quotidien, à toujours trouver des compromis ou défendant Hazel quand les remarques des personnes qui les entourent peuvent devenir blessantes. Une romance qui fait un bien fou grâce à ses situations parfois loufoques mais souvent attendrissantes. À lire sans modération !

@ très vite entre deux chapitres 📖
👉 Psitt ! Pour vous le procurer, c’est par ici

2 réflexions sur “Josh + Hazel ou comment ne pas tomber amoureux

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s