En chute libre

Même si je n’ai pas accroché à la série “Wild men” et que je pense jeter l’éponge pour cette saga, j’adore le monde de The point car malgré la crasse, la violence et la peur qui règnent à chaque coin de rue, on tombe toujours sur un héros caché sous des tonnes de tatouage 😍.  Encore une fois, cette ville nous réserve des surprises !


Et si au fond du trou, vous trouviez l’amour ?


En chute libreDe quoi ça parle : Il va lui apprendre à affronter ses peurs.
Solomon Sanders n’a pas de temps à perdre avec les sentiments. Depuis toujours, la violence fait partie de son monde, de son ADN. Il se bat pour ce qu’il croit juste, pour les personnes auxquelles il tient, pour sauver les quelques graines de bonté qui subsistent dans le désert aride qu’est la ville de The Point. Alors, quand il tombe sur une jeune mère célibataire et sa fille en train de se faire agresser dans une ruelle sombre, il réveille la bête  ; celle qui le transforme en monstre tatoué, en montagne de muscles et de rage. Sa mission accomplie et les damoiselles sauvées, Solomon est bien déterminé à oublier cette rencontre et à reprendre son quotidien. Mais, lorsqu’il découvre qu’Orley et sa fille, Noble, sont ses nouvelles voisines, il pressent que sa vie ne sera plus jamais la même…

Ce que j’ai aimé … ou pas … : Comme souvent à “The point”, les hommes que nous croisons ne sont pas des enfants de chœur, ils n’hésitent pas à montrer les dents pour sauver leurs peaux, mais ils savent aussi se serrer les coudes lorsque les ennuis deviennent plus gros que prévu. Alors que dire 1) Orley Vincent est dans une mauvaise passe depuis qu’elle a emménagé à “The point” . Elle a du mal à s’habituer à l’ambiance oppressante de la ville, vient de se voir diminuer ses heures et de se faire plaquer par sa nourrice. Bref, la chance a décidé de bouder la jeune femme. Si Orley était une privilégiée, cela n’est plus le cas mais malheureusement cela se voit encore à la façon d’habiller sa fille, Noble. Si la petite fille de trois ans est plus courageuse que sa mère, Orley fera toujours tout pour protéger son enfant et c’est bien pour cela qu’elle est venue se cacher dans les bas-fonds de la ville. Ici, personne de son ancienne vie ne penserait venir la chercher, à moins que …. En attendant, la petite famille n’arrête pas de croiser la route de leur voisin tatoué, toujours prêt à montrer des poings pour les protéger. La jeune maman a beau se dire que cet homme n’est pas du tout son style, que jamais elle ne se serait retournée sur lui, petit-à-petit, il prend une place importante dans leur quotidien, permettait à l’une de pouvoir s’appuyer sur des épaules solides et à l’autre de courir aussi vite qu’elle le souhaite. Mais la vie à “The point” est loin d’être facile et même si la jeune femme se fait de nouvelles amies et donne sa confiance avec parcimonie, les ennuis pourraient arriver plus vite que prévu … Arrivera-t-elle à se cacher derrière le corps musclé de son voisin ? 2) Solomon Sanders est un homme occupé avec des tas de responsabilités. S’il est doué avec les voitures, il n’avait aucun diplôme mais un homme lui a donné sa chance et ne l’a jamais laissé tomber (je vous laisse découvrir qui est ce bon Samaritain 😉). Grâce à lui, Solo peut même prendre des cours sur Internet pour devenir mécanicien. Car malgré ses tatouages et toutes les tentations de la ville, Solo n’a jamais dépassé les limites et il le doit à sa mère qui a tout fait pour qu’il ne sniff et ne se pique jamais ! C’est maintenant à son tour de veiller sur elle et il le fait avec tout l’amour qu’un enfant est capable pour sa mère 😍, même si pour cela, il doit se battre lors de combats de boxe les week-ends pour payer les soins de la seule femme de sa vie. Enfin ça, c’était avant l’arrivée d’une rouquine et de sa fille dans le quartier … Après leur première rencontre, il va tout faire pour montrer à Orley qu’elle peut lui faire confiance, que toutes les personnes de “The point” ne sont pas forcément mauvaises et c’est à partir de cet instant que les ennuis vont lui tomber dessus. 3) Noble Vincent est la fille d’Orley. Âgée de presque quatre ans, elle encaisse tout avec une aisance déconcertante. Noble a l’innocence de l’enfance qui lui colle à la peau et chaque nouvelle situation l’enthousiasme. Quoi qu’il lui arrive, elle garde le sourire et n’hésite pas à tendre sa petite main à toutes les personnes hautes en couleur qu’elle va croiser dans sa nouvelle ville. Avec son joli sourire, sa douceur naturelle et sa bonne humeur, elle va même réussir à attendrir Solo. Quand les matchs ne passent pas comme prévu c’est la petite Noble qui lui fera des bisous magiques sur ses bobos (trop mignon 😍). 4) Lester est le clochard qui a élu domicile sur lesDownfall marches du Sylark, l’immeuble de Solomon. Si aujourd’hui, c’est un junkie sans abri, c’était un héros dans une autre vie. Lester un homme qui veille sur les habitants qui l’enjambe tous les jours et n’hésite pas à rappeler à l’ordre Solo lorsqu’il s’éloignait du droit chemin. Il a été l’un des seuls à veiller sur lui alors que Solo prenait soin de tous les autres.

Avis : Que j’ai aimé cette histoire ! Solo et ses airs de gros durs vous feront fondre quand il est avec Noble ou qu’il offre un bouquet à sa maman ♥. Il lui doit tout et c’est pour cette raison qu’il n’est jamais parti de cette ville. S’il n’a jamais trop magouillé dans les affaires louches, il est prêt à tout pour protéger sa nouvelle famille et devinez à qui le jeune mécano demande de l’aide ? Ouiii, aux autres perso de la série Bad 😍 (je vous laisse découvrir lesquels). Si Orley est une femme apeurée qui se demande sans cesse ce qu’elle fait ici, elle ne laisse rien paraître quand il faut défendre la chair de sa chair. Si elle a du mal à faire confiance (et on comprend pourquoi), elle sent tout de suite que malgré les muscles et son air renfrogné, Solo ne lui fera aucun mal, alors, elle se permet parfois de lui donner un peu du poids qu’elle porte sur ses épaules.  J’ai beaucoup aimé l’évolution de ce personnage. De peureuse, elle arrive à se fondre dans la masse très rapidement. Lester est un homme qui m’a fendu le coeur, car même s’il ne possède rien, il refuse toujours ce que les habitants lui proposent. Sous sa crasse se cache un homme bon qui n’aurait jamais dû finir sur les marches d’un immeuble 😢. Encore une fois, Jay Crownover nous offre une histoire dont elle seule a le secret. Elle arrive à nous faire aimer les mauvaises personnes et nous faire détester les gentilles”. Nous suivons cette future famille dans toutes les épreuves que la vie dure que “The point” lui met sur son chemin et savourons chaque victoire comme il se doit. Les méchants se serrent les coudes et la violence n’est pas seulement dans les bas-fonds de la rue. Depuis que nous lisons, nous savons que les apparences sont trompeuses et que personne ne sait ce qui se passe quand les portes des maisons se renferment et ce n’est par Orley qui vous dira le contraire. Elle qui a connu la richesse, trouve-t-elle enfin le bonheur dans cette ville de violence ?  Autre point positif de cette histoire, pas besoin d’avoir lu la série Bad pour la comprendre.

@ très vite entre deux chapitres 📖
👉 Psitt ! Pour vous le procurer, c’est par ici. (Re)Découvrez mon avis sur “Amour Interdit” (tome 1), “Amour Dangereux” (tome 2), “Amour Coupable” (tome 3), “Amour immortel” (tome 4), “Amour Insaisissable” (tome 5) et “You make me so bad” (tome 6)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s