Everyday heroes – Cuffed (tome 1)

Hmmm, les séries autour d’hommes en uniforme font souvent recette chez moi, encore plus, quand on suit une fratrie et que cette dernière s’apprête à trouver la femme qui pourrait enfin donner des petits enfants à leur mère (pas du tout insistante sur ce point 😋). Comme toujours avec cette auteure, j’ai passé un super moment de lecture 🚓.


Et si les fantômes existaient ?


Everyday heroesDe quoi ça parle : L’amour véritable résiste toujours à l’épreuve du temps
Emmy de retour dans sa ville natale, retrouve Grant, 20 ans après qu’elle l’ait rencontré sur les bancs de l’école, à l’âge de 8 ans, et sans que les blessures du passé n’aient entamé l’attirance qu’ils éprouvent l’un pour l’autre. Grant Malone, devenu agent de police, reconnaît instantanément en la femme audacieuse et pleine de vie qu’est devenue Emmy Reeves, la petite fille timide dont il était amoureux petit garçon. Certes, leur amour paraît impossible, Grant connaît mieux que quiconque le passé trouble d’Emmy. Mais quitte à braver la loi, il est déterminé cette fois,

Ce que j’ai aimé … ou pas … : La famille Malone est composée de trois frères soudés. Nous avons Grant (le policier), Grady (le pompier) et Grayson (le soldat). Tous sont adultes, mais peuvent se comporter comme de véritables gamins 😂 mais quoi qu’il arrive, ils se serrent les coudes. Alors que dire 1) Grant Malone est un agent de police sexy qui n’a qu’à se baisser pour assouvir ses moindres désirs. Il sait jouer de son physique mais ne cherche pas vraiment à s’enticher d’une femme (pourquoi n’en avoir qu’une, quand le monde en est peuplé 😀). Grant a toujours voulu aider les autres, c’est donc tout naturellement qu’il a suivi les pas de son père et est devenu agent de police. Son quotidien est assez monotone, il révise pour passer un examen pour devenir inspecteur, supporte ses frères quand ils se font virer de chez leurs parents. Bref, tout allait bien dans la ville de Summyville, jusqu’au 4 juillet. Si certains écument les bars pour fêter dignement le jour de l’indépendance, lui et son coéquipier sont là pour veiller au maintien de l’ordre mais une rencontre va mettre à mal sa concentration. Devant lui se tient la petite fille, enfin une femme, qui lui faisait des gâteaux de boue et qui promettait avec son petit doigt. Les années ont passé, les promesses n’ont pas été tenues et ils se sont perdus de vue après le départ précipité d’Emmy. La revoir l’affecte plus qu’il ne l’aurait pensé. Sans doute avait-il tiré un trait sur la fillette qui lui avait dit qu’elle le détestait. Mais maintenant qu’il sait qu’il est susceptible de la croiser tous les jours, il veut savoir si elle est heureuse et renouer avec elle (on ne peut pas tirer un trait sur une amitié d’enfant). Grant est un homme patient, qui ne s’impose pas vraiment mais qui fait remarquer qu’il est présent, attendant un signe d’Emmy. Il sait lui redonner confiance, sait comment la faire sourire, et même si l’évocation de leur passé commun met à mal ses efforts, notre policier ne s’avoue pas vaincu. Va-t-il réussir à se faire pardonner ? 2) Emerson Reeves est une femme qui a mis très longtemps avant de réellement se sentir chez elle dans une ville. Avant de vouloir racheter le “Blue Skies” et de s’enraciner comme le commun des mortels, elle virevoltait de spot en spot pour sauter en parachute. Cette activité, devenue son métier, est le seul moment où elle arrive à se vider la tête, à tout oublier. Elle va avoir besoin de beaucoup de sauts pour oublier sa rencontre avec cet homme qu’elle ne pensait plus recroiser. Son passé, elle ne veut plus en entendre parler. Elle a fait une croix dessus et revoir Grant, la secoue. Elle, qui avait oublié tout un tas de souvenir, se retrouve à être submergée par des réminiscences de sa jeunesse. Ce qu’elle n’a pas oublié est que tout est de la faute de Grant et elle ne compte pas pardonner facilement. Elle ne veut pas redevenir “la pauvre petite Emmy”. Certes, elle sait qu’il n’est pas vraiment responsable mais il est là, à essayer de renouer, de faire comme si vingt ans ne les avaient pas séparé. Elle qui a tout fait pour barricader son cœur s’aperçoit que la moindre émotion (bonne ou mauvaise) lui permet de revoir le monde en couleur. Cependant, elle n’est pas prête à tout cela et risque de se montrer très grossière. Elle a instauré tout un tas de règle pour survivre et les transgresse une à une avec celui dont on ne doit pas prononcer son nom 😉. Emmy est d’une mauvaise fois sans pareil et ses amies vont être étonnées de découvrir la vraie-elle. 3) Desi Whitman est l’une des amies d’Emmy et celleCuffed qui pourrait bien aider nos deux tourtereaux à roucouler au même rythme. Elle dit ce qu’elle pense, est quelque peu exubérante mais n’a pas son pareil pour donner des infos ici et là à notre cher policier. Elle est toiletteuse et pet-sitter ce qui lui donne beaucoup (trop) de temps libre pour divaguer ou fantasmer sur les barbus tatoués 😁. Elle change de sujet de conversation en un claquement de doigts et si elle se montre protectrice vis-à-vis d’Emy, elle pourrait se reconvertir en entremetteuse. Desi a connu Emmy lors de leur première année de fac, elle connaît les grandes lignes du passé de cette dernière sans vouloir trahir ce qu’elle lui a confié mais pourrait bien pousser son amie à enfin ouvrir les yeux sur le sens de la vie.

Avis : Comme souvent avec K Bromberg nous sommes embarqués dans des histoires où le passé influe sur le présent et Emmy en est le parfait exemple. Emerson et Grant se connaissaient par cœur. Ils partageaient tout et leurs jeunes âges a fait que Grant n’a pas vraiment compris ce que vivait son ami. En révélant son secret, il l’a sauvé mais Emmy ne le voit pas de cette façon.  Elle a tiré un trait sur ce passé qu’elle a mis tant de temps à oublier mais Grant veut revenir dans sa vie, quitte à rendre les coups (cf. la scène du supermarché à mourir de rire 😁). J’ai beaucoup apprécié qu’on nous montre le côté protecteur de Grant, s’il a toujours voulu aider les gens, il se sent parfois démuni face à l’inaction des services de la protection de l’enfance. Les lois sont ce qu’elles sont et ne répondent pas toujours aux réalités du terrain. J’ai aimé le “fil rouge” de l’histoire, le fait qu’on voit cet homme sûr de lui essayer de (re)gagner la confiance Emmy et celle de cette petite fille, qui malgré ses 5 ans, montre déjà de la réserve envers les adultes. Ce qu’elles ont vécus m’a fendu le cœur, mais notre policier est là et s’il n’a pas pu aider la première, il va tout faire pour secourir la seconde quitte à agir sans réfléchir. J’aime que le ton soit parfois léger et parfois plus dur, qu’on puisse passer du coq à l’âne sans réelle transition allège les sujets durs traités dans cette histoire. Emmy va avoir besoin de tous les soutiens possibles pour faire face à ses souvenirs et quoi de mieux que de retrouver les seules personnes avec qui elle se sentait en sécurité. Elle va devoir traverser tout un tas d’épreuves qui la ramènera toujours dans cette ville qui l’a vu grandir. Elle est parfois agaçante, parfois attendrissante. Quand Emmy coule sous ses souvenirs, personne ne peut vraiment la faire remonter à la surface. Elle doit accepter que son passé est derrière et que sa colère envers son ami d’enfant est ridicule. Bien sûr, dans ce premier tome, nous faisons la connaissance d’une multitude de personnages secondaires : les parents Malone, les frères, les amis d’Emmy, un connard qui se pense en droit d’exercer le peu de pouvoir qu’il a, des collègues … Bref, pensez bien à noter qui est qui. J’attends avec impatience le second tome que j’ai déjà pré-commandé en ebook !

@ très vite entre deux chapitres 📖
👉 Psitt ! Pour vous le procurer, c’est par ici.

4 réflexions sur “Everyday heroes – Cuffed (tome 1)

  1. Pingback: Everyday heroes – Combust (tome 2) | I need more books

  2. Pingback: Everyday heroes – Cockpit (tome 3) | I need more books

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s