Pucked – Sweet boy (tome 6)

Clap de fin pour la série “Pucked” qui nous a présenté les joueurs de l’équipe de hockey de Chicago. Avec ce dernier tome, nous faisons enfin la connaissance de ce couple sympa, mais franchement bizarre, que nous avons croisé et recroisé au fur et à mesure de cette aventure. Maintenant que tous les tomes sont sortis, je peux vous certifier que cette série est juste parfaite ! Plus nous avançons dans les tomes et plus les histoires narrées nous font monter les larmes aux yeux. Si Randy reste mon chouchou, Lance reste mon coup de ♥.


Et si vous rassembliez toutes les pièces


Sweet boyDe quoi ça parle : Star de l’équipe de hockey de Chicago, Darren entretient secrètement une liaison avec Charlene. Une passion torride, du plaisir brut sans engagement. Et cet arrangement leur convient à tous les deux… jusqu’à ce que la possibilité d’un transfert à Las Vegas remette tout en cause. Le jeune sportif réalise alors qu’il veut vivre une véritable histoire d’amour et pas seulement partager ses nuits avec Charlene. Or, la jeune femme est aussi insaisissable et libre qu’une luciole : elle s’est laissée prendre dans ses filets, mais c’est toujours elle qui fixe les règles et les limites. Pour espérer construire un avenir ensemble, Darren doit livrer des secrets qui le rendent vulnérable. Car le jeune athlète est fragile et a le coeur abîmé par un douloureux passé. Trop pour que Charlene réussisse à le réparer ?

Ce que j’ai aimé … ou pas … : Darren et Charlene m’intriguaient depuis un petit moment. Ces deux-là se tournent autour, s’attirent pour mieux se rejeter. Calez-vous avec un bon chocolat et profitez du dernier tome pour prendre des nouvelles de tous les couples de la série. Alors que dire 1) Darren Westinghouse est ailier droit de la LNH1 de Chicago. Tous comme ses coéquipiers, il est beau comme un Dieu avec un corps qui vous ferait accepter n’importe quelles positions sexuelles 😉. C’est un homme qui aime conserver sa vie privée par le biais de contrats de confidentialité. Si cela n’avait jamais posé de problèmes à ses conquêtes, celle qu’il appelle aujourd’hui “petite amie” n’a jamais voulu en signer et cela ne lui a jamais posé de réel souci. Il lui fait une confiance aveugle et sait que leur relation est ce qu’ils leur convient à tous les deux : pas de sentiment, pas de promesse. Sauf que Darren s’aperçoit, avec l’aide d’Alex, qu’il aimerait vraiment définir sa relation avec Charlene. En regardant les autres, il se rend compte qu’il a envie de passer du temps avec elle, juste pour elle, et pas seulement pour revisiter toutes les positions du Kamasutra. Alors, avec la plus infime douceur dont il est capable, il s’introduit petit à petit un peu plus dans le quotidien de la femme qu’il a peur de perdre. Il fait tout pour ne pas la brusquer, refrénant souvent ses propres envies pour coller à celle de la jeune femme qui partage sa vie depuis deux ans. Mais les drafts (repêchage où les équipes sélectionnent des sportifs issus de l’université) arrivent et Darren pourrait bien être recruté par une autre équipe et quitter tout le confort qu’il a à Chicago. Cependant, quand vous avez eu l’enfance de Darren (je vous laisse la découvrir), avouer ses sentiments est l’épreuve la plus difficile. Arrivera-t-il enfin à dire ses sentiments à Charlene ? 2) Charlene Hoar est la meilleure amie de Violet et je peux vous dire qu’elle est aussi cinglée qu’elle. Déjà, elle a tendance à se parler à elle-même (ou à son vagin 🤪) et pour ne rien arranger, quand elle est stressée cela se manifeste de façon vraiment étrange (voire embarrassante). Tout comme son amie, elle bosse chez Stroker et and Cobb où elle vient d’obtenir une promotion de directrice. Si elle continue de gérer les finances des joueurs de hockey célèbres, cela lui donne un peu plus de liberté pour s’envoler suivre son petit ami. Il y a deux ans, elle a fait la connaissance de Darren lorsqu’elle accompagnait Violet à un match et après un premier rendez-vous plus que bizarre, elle vit une relation quelque peu non-conformiste. Tout comme son homme, Charlene a eu une enfance compliquée ce qui fait qu’elle n’aime pas se sentir priver de liberté. Les textos, les soirées en amoureux, elle n’en veut pas. Alors quand Darren commence à lui faire de la place chez lui, elle panique. Elle, qui ne veut rien perdre de sa vie, n’est pas en mesure de mettre un mot sur ses sentiments. Le moindre changement peut la faire paniquer mais, si tout se passe bien, un événement pourrait bien remettre tous les compteurs à zéro. Arrivera-t-elle à faire face ?  3) Alex Waters est le meilleurPucked_love ami de Darren et va devenir l’un de ses conseillers privilégiés. Il sera là pour guider le hockeyeur dans ses choix, pour le raisonner et lui montrer qu’il est temps d’œuvrer pour ce qu’il souhaite vraiment. Alex est dans une mauvaise passe sur la glace. Lui, qui était le meilleur joueur de l’équipe, doit faire attention à ne pas se reblesser à l’épaule pour arrêter prématurément sa carrière. Cependant, son souci met les projeteurs sur son meilleur ami et pourrait bien lui donner ce qu’il n’a jamais voulu.

Avis : Un maître-mot dans ce dernier tome : la patience ! Tout comme Darren avec Charlene, on nous dévoile les fêlures de chacun très lentement. Ici, nous revoyons tout le monde et chacun essaie d’aider Darren. Cet handicapé des sentiments va vous émouvoir plus d’une fois. S’il a une relation assez “bizarre” avec Charlene, il veut être là pour lui montrer qu’elle compte dans sa vie sans la tenir en laisse. Les conversations malaisantes sont aussi de retour 😂 et si Poppy paraît toujours aussi prude, malgré son bébé, Violet et Lily n’en perdent pas une miette. Alors oui, ça couche à tout-va, ça part un peu dans les extrêmes avec le travail de la mère de Cha-Cha, mais franchement rien d’offusquant, ni choquant. Petit à petit, on comprend que ces deux-là ont besoin de l’autre pour panser leur blessure mais que tout ne sera pas facile. Charlene ne se laisse pas vraiment approcher et perd pied assez facilement mais Darren sera là pour lui prouver que peu importe son passé, c’est bien celle qu’elle est maintenant qu’il aime. J’adore toujours autant les conversations sans filtre de toutes ces femmes, même les mères mettront leur grain de sel dans ce dernier tome. Je ne peux que vous le recommander !

@ très vite entre deux chapitres
👉 Psitt ! Pour vous le procurer, c’est par ici. Pour (re)découvrir mon avis sur “Perfect Boy” (tome 2), “Big Boy” (tome 3),“Forever Boy” (tome 4), “Good Boy” (tome 4.5) et
Savage Boy” (tome 5)



Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s