Devil’s road – Survivre (tome 1)

Vous le savez, j’ai eu la chance de rejoindre les rangs des partenaires d’Évidence Éditions il y a quelques jours. J’ai reçu mon premier service presse lançant ainsi le top départ officiel de ce partenariat.
Un grand merci à Jennifer, Évidence Éditions, pour ce service presse 😘.


Et si la peur autorisait tout ?


Devil's road tome 1 - survivreDe quoi ça parle : Et si la seule façon de sauver l’homme qu’elle aime était qu’elle meure !
Eli doit se protéger. Une nuit de garde aux urgences, une femme battue se présente, accompagnée d’un policier. La femme est effrayée et n’ose pas le regarder. Curieuse, Eli décide de jeter un œil au dossier sans savoir qu’elle sera traquée, elle aussi. Menacée, elle doit s’enfuir et trouve refuge dans un club de motards, les Devil’s Road, à qui elle loue une petite maison sur leur propriété. Rapidement, elle tombe sous le charme de Rick, le vice-président du club, qui cherche par tous les moyens à la protéger. Mais de qui ? Du club ? De l’homme à ses trousses ?

Ce que j’ai aimé … ou pas … : Dès les premières pages, nous suivons Eli dans sa fuite perpétuelle, heureusement, elle s’apprête à trouver un repos psychologique bien mérité. À moins que le “confort” d’un club de bikers ne lui emmène pas la paix tant attendue. Alors que dire 1) Eli Jones a connu l’horreur d’une agression. Depuis plus d’un an, elle a recours à tout un tas de subterfuges pour se “rassurer” et essayer de reprendre un semblant de vie. Elle, qui a changé d’identité et fait un trait sur son métier de médecin, voit son quotidien s’améliorer. Si la crainte de se faire retrouver par l’homme qui lui a promis le pire n’est pas oubliée, elle vient de décrocher un boulot de serveuse et a réussi à louer la petite maison qui lui faisait envie dans un lieu ultra surveillé. Rapidement, elle tombe sous le charme du vice-président des Devil’s road. Elle réapprend à savourer les choses simples de la vie et arrive même à faire des nuits complètes. Sous ses airs de femme pleurnicheuse, elle a du caractère et connaît parfaitement le fonctionnement d’un club de bikers (merci papa) et arrive à s’intégrer assez facilement. Elle est accueillie à bras ouverts par certaines régulières et ses connaissances en médecine vont lui ouvrir ceux des bikers les plus récalcitrants. Si Eli a tiré un trait sur son passé, lui a décidé de revenir dans son présent manu militari. Ce qu’elle redoute prend la forme de petits mots laissés ici et là prouvant qu’elle n’a pas réussi à s’évaporer comme elle le pensait. Pire, elle sent que la menace se rapproche, mais elle ne compte pas impliquer ceux qui l’ont accueilli. Elle préfère faire appel à la seule personne en qui elle a parfaitement confiance, Chris, son premier amour. Va-t-elle réussir à affronter ses peurs ? 2) Rick Brown est le vice-président des Devil’s road et aussi le fils du président actuel. Il a l’habitude d’obtenir ce qu’il veut et ne se prive pas de le faire avec Eli. Il ne lui laisse pas vraiment le choix, elle l’intrigue depuis sa première visite et il compte bien s’imposer pour entrer dans sa vie. Rick est un homme sanguin et très possessif avec Eli. Cependant, il ne veut pas qu’elle devienne une monnaie d’échange en cas de problème et en l’éloignant des affaires des clubs cela pourrait bien blesser notre doctoresse. Il doit gérer les problèmes du club avec des runs qui se passent mal, des soucis de livraison et la menace qui pèse sur sa famille de cœur. Car, il en est persuadé, il se passe quelque chose de louche. Ils se font attaquer, mais pas vraiment menacer.  Il doit également gérer sa jalousie avec le retour du premier amour d’Eli et le fait qu’elle ne lui fasse pas confiance pour se confier pourrait lui faire prendre des décisions fâcheuses. 3) Chris White est l’amour de jeunesse d’Eli. Avec elle, il a partagé 5 ans d’amour avant de commettre la pire des erreurs. S’il est là aujourd’hui, c’est certes pour la protéger mais aussi pour la récupérer. Il est prêt à tout pour la reconquérir, même à passer un accord avec elle. Chris est méthodique, efficace et sait résoudre les situations difficiles. Ajoutons à cela qu’il a de très bonnes connaissances en combat et utilisation d’armes, c’est pour toutes ces raisons qu’Eli lui fait confiance et lui confie ce qui l’effraie depuis plus d’un an. Bien sûr, il ne manquera de rappeler à Rick qu’il connaît Eli sur le bout des doigts…. 4) Johanna Brown6d30debe88a471589a457194b5439216 est la régulière d’un biker, Ben, mais est surtout la sœur de Rick et la fille du président. On apprend d’ailleurs que c’est grâce à elle qu’Eli a pu louer la petite maison. Elle a pu glisser un mot à son père et a ainsi donné un coup de main à son frère pour avoir ce qu’il veut. Jo est une femme pleine de vie qui n’hésite pas à faire quelques confidences à Eli pour l’aider à comprendre son frère. Elle égaie le quotidien d’Eli qui a oublié, depuis longtemps, ce que cela faisait de passer des soirées filles ou des journées shopping.

Avis : Je dois dire que j’ai beaucoup apprécié cette lecture, même si, il y a parfois des longueurs dans les descriptions (on n’est pas là pour acheter du terrain, comme diraient les commentateurs sportifs du Biathlon de France 2). J’ai beaucoup aimé la construction de cette histoire. Si on commence de façon assez “douce”, au fur et à mesure des chapitres, le stress commence à monter. On se pose des questions, s’angoisse qu’Eli fasse une erreur qui pourrait lui être fatale. Eli est une femme fière qui n’aime pas demander de l’aide, et ce malgré l’insistance de Rick. Je l’avoue, j’ai parfois eu du mal avec son entêtement. Elle sait qu’elle court un risque, que les Devil’s road pourraient l’aider mais elle se refuse à desserrer les dents. Bien sûr, elle le fait pour une bonne raison mais elle s’interdit de se livrer à la personne qu’elle aime et préfère retourner auprès d’un homme qui lui a brisé le cœur. Rick est un homme patient avec Eli, il sait ce qu’il veut et il fait tout pour l’obtenir, quitte à imposer ses choix. Il ne lâche rien et est prêt à se battre pour revendiquer la femme qu’il aime. Certes, les problèmes arrivent tous en même temps et de partout, mais une constance reste : Il est amoureux ! Si nous n’avons pas son point de vue (l’histoire n’étant narrée que de celui d’Eli), j’aime à penser qu’il essaie de s’améliorer en demander conseil à sa sœur jumelle, Johanna. Ces deux-là se soutiennent, se racontent tout et font front devant le paternel quand ils voient que ce dernier n’apprécie pas vraiment la nouvelle venue. Chris, hmm, je dois dire qu’au début, je m’étais dit que je me devais ne pas l’aimer 😂. Puis petit à petit, malgré son erreur, je me suis aperçue qu’il était sincère avec Eli. Oui, il est là pour la récupérer mais il est surtout ici pour la défendre. Il est de retour dans sa vie alors qu’il n’est pas au courant de l’ampleur des dégâts mais est prêt à tout pour la protéger de ce cinglé qui lui fait vivre l’enfer. Je vous rassure, ce n’est pas un triangle amoureux. Nous avons seulement deux gars qui essaient de prouver à la femme aimée qui pissent le plus loin. Chacun voulant la même chose mais un seul l’obtiendra. Je vais m’arrêter là, sachez que le tome 2 “Lutter” arrive en numérique le 03 avril. J’ai hâte de découvrir la suite.

@ très vite entre deux chapitres 📖
👉 Psitt ! Pour vous le procurer, ça se passe, soit sur le boutique Évidence Éditions (ici), soit sur Amazon ().

Une réflexion sur “Devil’s road – Survivre (tome 1)

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s