Lost soldier

Une nouvelle auteure débarque aux Éditions Addictives et elle emmène avec elle un soldat bousillé à qui on aimerait faire des câlins… enfin s’il aimait se laisser dorloter.
Un grand merci à Justine, Éditions Addictives, pour ce nouveau service presse 😘.


Et si une fée débarquait dans votre vie ?


Lost SoldierDe quoi ça parle : Il n’a rien à offrir. Elle le veut quand même.
Ex-militaire, blessé, dangereux : Deacon n’a plus confiance en rien ni personne.
Les femmes, c’est comme l’alcool : un moyen de passer le temps et d’oublier pendant quelques heures. Et quand il est obligé de bosser comme bénévole dans un refuge pour pitbulls, il voit rouge. Laver des cages et promener des bestioles, très peu pour lui !
Sauf que Sawyer, sa patronne, refuse de le laisser se défiler. Elle est têtue, lumineuse, aussi grande gueule que lui… Et elle pourrait bien lui redonner goût à la vie.

Ce que j’ai aimé … ou pas … : Fan d’uniformes, attention à vous ! Deacon est l’archétype du mauvais garçon avec un air mystérieux, des tatouages qui racontent sa vie et un blouson de cuir … Alors que dire 1) Deacon St. John se noie dans l’alcool et le corps des femmes. Les seuls subterfuges qui lui permettent, pendant un temps très limité, d’éloigner les démons qui l’attendent pour lui faire revivre encore et toujours la nuit qui l’a brisé. Pour un militaire, une famille d’arme est tout aussi importante que celle de sang (surtout quand on connaît celle de Deek). Chacun se sacrifie pour l’autre, alors quand, en plus, ils deviennent vos meilleurs amis… Lui, a perdu les siens et a le malheur d’avoir des cicatrices qui lui rappellent que lui-seul a survécu 😢. L’officier se punit d’être encore en vie. Il empêche tout le monde de l’approcher, ment à sa psy… Alors quand cette dernière lui propose une place dans un refuge pour tenter de se réhabiliter, et pourquoi pas, essayer de réintégrer l’armée, il accepte. Cependant, malgré les journées chargées, les litres de sueur accumulés et les odeurs nauséabondes, il n’arrive toujours pas à trouver le sommeil. Pire, une nouvelle obsession fait son apparition sous les traits de sa patronne. Lui n’a jamais rêvé d’avoir une femme, des mômes et la fameuse maison mais la fée qui le mène par le bout du nez pourrait lui redonner espoir… 2) Sawyer Arcane a réalisé son rêve et donne tout pour son refuge “Wolf Rain”. Cette oasis accueille les chiens, mais aussi les hommes et femmes écorchés par la vie. Tous ont perdu une partie de leur âme et essaient de la combler. Si Sawyer y met tout son cœur, parfois, tout ne se déroule pas comme prévu. Si les finances ne sont pas au bon fixe, elle accepte d’intégrer une nouvelle recrue bénévole. Les militaires, elle connaît, elle a en a déjà sauvé un, alors même si le nouveau lui fait ressentir tout un tas de sentiments, notamment l’énervement dû à ses nombreux retards, la jeune femme ne compte pas s’attacher une nouvelle fois. Les histoires de cœur, elle a donné une fois. Certes, elle a sa fille mais elle doit l’élever toute seule car son géniteur n’a rien trouvé de mieux que de la plaquer après sa naissance. Depuis, elle fait passer sa fille et son travail avant tout le reste, à moins que … 3) Brock est un des volontaires du refuge. Ancien militaire, on peut dire qu’un chien lui a sauvé la vie. Tout comme Deacon,  il avait envie d’aller rejoindre ses frères d’armes un peu plus tôt que prévu, mais a décidé de ramener un chiot errant à “Wolf Rain” et n’en est jamais parti. Brock sera celui qui demandera l’intégration de Deek. S’il n’est pas toujours tendre avec le militaire, il comprend ce qu’il a vécu et pourrait bien lui mettre un coup de pied dans son fessier musclé.

Avis : Cette histoire aborde des sujets importants comme le retour à la vie civile desExtrait_LostSoldier militaires, la lâcheté (et je ne parle pas de Deacon 😘) et les violences faites aux animaux, plus particulièrement aux chiens. Elle nous ouvre les yeux sur la difficulté de ces deux métiers qui demandent un investissement sans limite. Je l’avoue, je ne soupçonnais absolument pas toute la logistique qu’il faut mettre en place pour faire fonctionner un refuge. Sawyer est entourée de personnes qui la soutiennent (même si, elle a du mal à leur dire qu’elle doit faire face à des difficultés financières). De simples volontaires qui sont devenus bien plus que des amis au fil des années et des galères. Bien sûr, nous avons la peste de service (vous la repérerez à des kilomètres 😂) mais ce que j’aime par-dessus tout, c’est que Sawyer ne se laisse pas marcher dessus. Certes, elle ne fera pas une carrière très prometteuse chez les Ninjas, mais elle est d’une gentillesse. Elle veut donner une seconde chance à ces animaux blessés, apeurés et ne ménage pas sa peine. Elle ne renonce jamais, alors ce militaire borderline, elle n’en a que faire… J’ai été touchée par le passé de cette jeune femme qui a dû grandir beaucoup plus vite que la plupart des femmes de son âge. Sa fille, Willow, est toute mignonne et arrive même à faire sourire notre ex-militaire. Avec le même franc-parler que sa mère, elle pose les questions qui font mal et calme la douleur des brûlures de Deacon à coup de dessins. Lui, m’a bouleversé, car il ne comprend pas pourquoi il est encore en vie. J’ai souvent eu peur pour lui, peur qu’il arrive à faire ce qu’il veut, peur qu’il se noie pour de bon dans ses cauchemars, peur que son ressentiment le bouffe sans lui laisser la moindre chance d’avancer. Ses cicatrices le font souffrir, ses brûlures ne sont pas belles à voir et, par moments, son corps lui rappelle qu’il n’a plus rien d’un homme de terrain. Cependant, il encaisse les journées longues et s’amuse à taquiner sa patronne. Car elle a beau être petite, elle sait se faire respecter et cela lui plaît un peu trop 😉. Cependant avant d’accepter la moindre trace de bonheur, il faut qu’il arrive à faire le deuil de sa vie d’avant, d’arrêter de tourner le dos à ses amis qui l’ont connu militaire, d’ouvrir son cœur et enfin dire ce qu’il ressent (bref, y a du boulot). Si la petite Willow va le rendre chamallow, ce n’est rien comparé à sa mère. Aura-t-il droit à sa rédemption ? Moi, j’ai beaucoup aimé cette histoire pour toutes ces secondes chances que l’on donne, pour le caractère de Sawyer, pour les baffes distribuées (et c’est souvent le même qui les reçoit 😉), pour l’amitié à toute épreuve, l’humour distillé ici et là et j’en passe. Il se passe encore plein de choses mais je préfère vous les laisser les découvrir.

@ très vite entre deux chapitres 📖
👉 Psitt ! Pour vous le procurer, c’est par ici

2 réflexions sur “Lost soldier

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s