Inconvenant

Je suis fan de Vi Keeland, je guette chacune de ses sorties car je sais que je vais adorer ses histoires et celle-ci ne fait pas exception. Grant est tout ce que j’aime : Sûr de lui, mais avec des fêlures. Capable de reconnaître qu’il a merdouillé et de demander une seconde chance. Bref, vous l’aurez compris, j’ai un nouveau BookBoyFriend 😍.


Et un mail changeait votre vie ?


De quoi ça parle : Licenciée pour comportement inconvenant. J’avais du mal à croire la lettre entre mes mains. Neuf ans. Pendant neuf foutues années, je m’étais démenée pour l’une des plus grosses boîtes d’Amérique, et voilà que je me faisais virer par une lettre officielle à mon retour d’une semaine de vacances à Aruba. Tout cela à cause d’une vidéo prise pendant mes congés avec mes amis, une vidéo privée enregistrée pendant un moment privé. Ou du moins, c’était ce que je pensais… Furieuse, j’ai débouché une bouteille de vin et j’ai pris ma plus belle plume pour écrire au PDG multi-milliardaire et lui dire ce que je pensais de sa boîte et de leurs pratiques. Je ne pensais pas qu’il me répondrait. Et j’étais loin de me douter que j’allais soudain devenir la correspondante de ce riche connard. Il allait bien finir par se rendre compte que j’étais dans mon bon droit et il me rendrait mon poste. Sauf que… ce n’était pas la seule chose que Grant Lexington voulait faire pour moi. Mais il était hors de question que je fasse quoi que ce soit avec le patron du patron de mon patron. Aussi somptueux, charismatique et charmeur qu’il soit. Ce serait totalement déplacé, inconvenant, pour le coup. Un peu comme la vidéo qui m’a attiré tant d’ennuis. On ne guérit pas le mal par le mal. Même si parfois, le mal, c’est si bon.

Ce que j’ai aimé … ou pas … : Pourquoi, je ne peux pas avoir un Boss comme Grant ? Je ne demande pas la lune quand même ? Ireland ne voulait pas de lui et pourtant, elle adore aller déjeuner dans son bureau … Alors que dire 1) Ireland Saint James est journaliste chez Lexington Industries sous le nom d’Ireland Richardson. Elle a gravi les échelons pendant neuf ans pour avoir son émission. C’est donc confiante qu’elle rentrait tranquillement d’une semaine de vacances au soleil quand un coup de tonnerre retendit ! Virée, elle venait de se faire vivrée par un courrier type pour violation de la politique de son entreprise “[..] une exhibition indécente”. Certes, envoyé un mail aviné n’était probablement pas la meilleure idée de sa vie, mais après tout, elle ne risquait plus rien ! Inviter ce beau gars dans un café, alors qu’il pouvait être un tueur en série, n’était toujours pas une bonne idée surtout quand elle s’aperçoit que ledit gars était en fait le Big Boss et qu’elle venait de lui prouver qu’elle était clairement folle (je vous laisse découvrir la scène 😁). Ireland ne compte pas frigotter avec le patron du patron de son patron, mais celui-ci a de très bons arguments… Elle est au courant qu’il ne lui promet pas la lune, mais quand ses sentiments lui tombent dessus, elle réalise qu’elle et lui ont des positions diamétralement opposées … mais il peut toujours changer d’avis, non ? 2) Grant Lexington est le président de Lexington Industrie depuis le décès de son père. Il se consacre à son job, mais un e-mail va le sortir de ses conneries banales habituelles car personne n’ose lui parler ainsi. Alors certes, il se rend bien compte qu’elle avait un peu forcé sur l’alcool lors du premier mail. Il consent même à voir les améliorations des échanges lorsque le taux d’alcool de sa journaliste diminue, mais le mal est fait : il est charmé par Ireland. Oui, il sait qu’il ne devrait pas tenter de la mettre dans son lit (il ne mélange jamais le plaisir et son boulot), mais il ne peut s’empêcher de la contacter. Pire, il veut même plus que ce qu’il attend d’une femme en général, mais la vie va lui rappeler qu’il est pigé dans son passé et qu’Ireland veut quelque chose qu’il ne pourra jamais lui donner. 3) Mia est propriétaire d’un salon de beauté et d’esthétisme et si elle n’hésite pas à partager les demandes bizarres lors de ses sorties, elle est surtout la meilleure amie et colocataire d’Ireland. Certes, elle va se marier et va donc voler de ses propres ailes, mais en attendant, elle tente d’être de bon conseil pour sa copine : Envoyer un mail alcoolisé = mauvaise idée. La pousser dans le lit du Big Boss = carrément, surtout si elle peut avoir les détails croustillants 😂. Elle adore raconter les petits secrets honteux de sa copine, mais elle est surtout là en cas de doute.

Avis : Dès les premières, j’ai su que j’allais adorer cette histoire. Les premiers échanges entre Ireland et Grant m’ont fait beaucoup rire. Elle ne mâche pas ses mots et compte bien régler ses comptes avec son futur-ex-patron lorsqu’elle est censée récupérer ses affaires. Elle vide son sac et prend le parti d’être toujours honnête et demande la réciprocité à Grant (vous n’allez pas être déçue 😉). J’adore l’audace d’Ireland et encore plus celle de Grant. Cet homme est juste parfait (je vous promets !). Qu’est-ce que j’ai aimé le voir dans son costume de PDG, mais encore plus dans celui de petit-fils attentif à ses grands-parents. Le boss n’oublie pas d’où il vient et est donc bénévole dans une association (je vous laisse la découvrir). Il est juste génial avec Leo (qui est-ce ?) malgré sa relation avec une connaissance de son passé. Cependant, malgré ce qu’il a vécu, il ne vit pas reclus dans ses souvenirs. Bien sûr, ceux-ci sont parfois douloureux à une certaine date, mais cela ne l’empêche pas de vivre (juste de donner son cœur). S’il n’est pas coutumier des relations, avec Ireland, il veut plus. Il est même prêt à l’inviter dans son vrai chez lui ! On pourrait croire que le lien hiérarchique pourrait poser problème, mais une fois qu’ils se sont mis d’accord, il est vite effacé. Grant s’infiltre dans la vie d’Ireland et elle fait de même. Tout allait bien jusqu’à la vie décide de redonner une chance à Grant… Ireland n’a pas été non plus épargnée et c’est à cause de cela qu’elle a autant la niaque. Ce qui matche avec cette auteure ce sont les joutes verbales le tout emballé dans une attirance incontrôlable sans jamais tomber dans le vulgaire. Comme toujours, votre cœur va se serrer pour l’un des personnages (Grant) mais rassurez-vous, il a trouvé la personne qui va lui permettre de se pardonner. On rigole, on retient notre souffle et on n’est clairement pas prêt à leur dire au revoir à la dernière page. Bref, je vous le recommande à 200%.

@ très vite entre deux chapitres
👉 Psitt ! Pour vous le procurer, c’est par ici.

Une réflexion sur “Inconvenant

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s