Les Parisiennes – La rencontre idéale (ou presque)

Pendant mes congés, j’avais envie de vider ma PAL et surtout d’un livre sans prise de tête, avec des personnages qui n’ont pas un passé trop lourd. Du coup, j’ai jeté mon dévolu sur le tome 2 de la série “Les Parisiennes” et je dois dire que j’adore Angéla Morelli et son ton juste, mais drôle. 


Et si un pari vous forçait à vous surpasser ?


La_rencontre_idéaleDe quoi ça parle : Elle pensait être à l’abri de toute tentation… Elle se trompait doublement.
Un séjour détox. Voilà comment Louise envisage ses vacances dans la maison de campagne que lui a prêtée une amie : air pur et nature devraient l’aider à se déconnecter de sa vie parisienne survoltée. Mais, surtout, c’est l’occasion parfaite de débuter sa période sans homme ; au beau milieu de la Picardie, cela ne devrait pas être très compliqué de résister à la tentation. Du moins, c’est ce qu’elle pense avant de rencontrer Joffrey, son voisin apiculteur, et Arnaud, l’artisan chargé des travaux de la grange attenante. Deux hommes radicalement différents, mais qui ont un point commun : le danger qu’ils représentent pour ses bonnes résolutions. Parviendra-t-elle à tenir sa promesse ?

Ce que j’ai aimé … ou pas … : On ne va pas se mentir, Angéla Morelli est une femme qu’il faut glisser dans son sac de plage ! Ici, préparez-vous à discuter avec elle en direct de votre lecture. Oui, oui, car elle nous distille des petites notes de pages pour nous rafraîchir la mémoire ou nous inciter à lire ses livres 😂. Bref, si vous voulez passer un bon moment de lecture à la campagne (où ailleurs), jetez-vous sur ce second tome. Alors que dire 1) Louise est une vraie Parisienne qui aime humer l’air pollué et son ficus sur le rebord de sa fenêtre. Alors quand elle accepte de rendre service à l’amie de son amie, Émilie, elle sait qu’elle va s’ennuyer, et ce, même si la demeure est charmante et dispose d’une connexion internet. Ben oui, quand vous passez tout votre temps à votre travail ou dans des rendez-vous purement sexuel assumé, ça vous occupe une journée 😉. Mais heureusement, Louise ne sera pas toute seule, il y a, dans la population locale, deux spécimens masculins qui attirent son attention. Deux hommes différents, mais qui pourraient bien mettre à mal sa nouvelle lubie devenue un pari entre ses amies : l’abstinence sexuelle. On va rigoler de certaines situations, se mettre dans la tête de Louise grâce à ses réflexions et ses échanges avec ses copines et découvrir avec elle que toutes les romances ne sont pas bonnes à lire. Arrivera-t-elle à ne pas craquer ? 2) Joffrey est le premier homme croisé, le premier qui lui indiquera un chemin qui aurait pu sauver ses chaussures préférées. Il est le Parisien qui a décidé de tout quitter pour tenter sa chance dans l’agriculture. Plutôt beau garçon, propre sur lui et sait manier la langue pour arriver à ses fins et le moins que l’on puisse dire est qu’il dit les choses. Joffrey a tout ce qu’il faut pour engendrer un ligné de bébés parfaits et surtout faire dérailler notre Parisienne. Après tout, qui n’a jamais fantasmé sur un agriculteur qui gagne sa vie en s’occupant d’abeille et qui travaille sa terre pour manger ? Et pour ne rien arranger, il s’y connaît en bon vin ! Arrivera-t-il à charmer Louise ? À la mettre dans son lit ? 3) Arnaud est l’artisan chargéc5192d884628c1e7c7c0bc683edf4d80 des travaux et du coup, la raison pour laquelle Louise se retrouve dans la maison de Gisèle. Cet homme est comment dire 🤔, un homme qui n’attend plus rien des femmes, et qui, ne souhaite pas donner plus d’importance à cette femme, aussi jolie soit-elle. Surtout qu’elle se permet même de lui faire perdre du temps sur le chantier juste parce que madame court le matin. Arnaud mène tout de front : son entreprise, sa fille, sa vie amoureuse plus que désastreuse. Donc, se montrer poli, lui passe au-dessus de la tête, même quand Louise essaie de faire des efforts et se montre prévenante avec lui. Mais il n’y a que les imbéciles qui ne changent pas d’avis et il pourrait bien se radoucir un peu, voire peut-être même se livrer… 4) Gisèle est la personne chez qui loge Louise pendant ses congés. Si on ne la croise pas, on aperçoit quelques bizarreries ici et là. Cette trentenaire qui utilise un langage un peu désuet vous fera sourire par ses petites attentions qu’elle a envers Louise et tous ses voisins, par sa bibliothèque plus que remplie et des quelques romances aux titres douteux.

Bref, moi, j’ai adoré ! Et puis surtout, on croise les héroïnse des autres tomes et on se délecte de certaines conversations 😉.

@ très vite entre deux chapitres 📖
👉 Psitt ! Pour vous le procurer, c’est par ici. (Re)Découvrez mon avis sur “L’homme idéal (en mieux)” (tome 1). Le tome 3 “Le couple idéal (enfin)” est sorti en format poche le 30 mais dernier.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s