Les beaux bruns ténébreux cachent toujours quelque chose

Si après un mois de reprise, vous sentez que vous avez besoin de faire une pause, partez en vacances avec Jaimie et ses copines, fous rires garantis ! Bien sûr, on pourrait dire que cette lecture est un peu clichée, qu’on s’attend forcément à ce qu’elle trouve l’homme de sa vie et quitte tout et bien que nenni Mesdames 😉 !
Un grand merci à NetGalley et HQN pour ce service presse 😘.


Et si des vacances étaient nécessaires ?


Les beaux bruns ténébreuxDe quoi ça parle : Dans la dimension idéale, mon plan pour les vacances était simple : ma bande de copines folles, une villa-palace avec piscine et, bien sûr, des cocktails trop chargés. Mais, dans la réalité, ma petite sœur et sa poisse légendaire se sont incrustées au dernier moment, les fameux cocktails m’ont envoyée à la case « gueule de bois monumentale » dès le premier jour, et… un cheval a atterri dans notre jardin. Détail surprenant : son propriétaire n’est autre que le beau brun du ranch d’à côté… Qui a dit que les mondes parallèles ne se croisaient jamais ?

Ce que j’ai aimé … ou pas … : Personnellement, j’adore les personnages qui nous ressemblent, ceux qui pourraient venir boire un verre avec moi après une longue journée de travail et Jaimie et ses copines répondent à tous mes critères 😊. Alors que dire 1) Jaimie est journaliste chez Lollipop Magazine, le magazine pour les 12-15 ans. Du coup, on apprend qu’elle en connaît un rayon sur l’épilation, qu’elle possède un t-shirt magique (si, si, je vous jure, un vrai aimant à mecs) et qu’elle peut s’appuyer sur trois meilleures amies en toutes circonstances. Trois amies avec qui elle décide de partir en vacances pour oublier sa vie de trentenaire célibataire et sa ressente débandade suite à un rendez-vous tant attendu avec son fantasme depuis trois ans. Bref, mettez tout ça dans une voiture, ajoutez-y une sœur qui porte la poisse autour du cou et vous partez pour une semaine de bronzages, délires et amourettes, le tout arrosé de rosé pamplemousse. 2) Si Jaimie est notre narratrice, on suit son petit groupe de copines au fil des jours. Chacune profite de cette semaine pour décompresser. Nous avons  Ludo, petite boulotte qui aimerait bien rencontrer autre chose que des tarés sur les sites de rencontres. Anna, la femme la plus stable de la bande, mariée avec deux enfants, elle a la vie parfaite dont rêverait bien Jaimie sauf que le rosé lui monte vite à la tête et pourrait délier sa langueles beaux bruns parfaite. Shaya, la copine délurée couronnée reine des plans tordus, mais qui pourrait bien se révéler un peu blessée par la vie. Ajoutons aux filles, Mathilde, la sœur presque majeure qui a l’art et la manière de se retrouver dans des situations où l’état d’urgence paraît inévitable et une mère qui parle très (mais alors très) librement de sa vie sexuelle. Bref, les pages se tournent et on se régale. Il y a bien aussi un cheval qui vient un peu mettre le boxon, mais ça, je ne peux pas vous en parler 😉. 3) Je vous rassure, il y a aussi du mâle, des hommes tous bruns bien sûr, mais tous différents. Si certains font tourner la tête rapidement, d’autres prennent leur temps, savourent le moment, à moins qu’ils soient juste de parfait menteur prêt à tout pour coucher 😜. Chacune pourrait même trouver chaussure à son pied, mais pour ça, il va falloir passer outre les révélations ou mettre son coeur à nu. Policier, cow-boy, journaliste, ou autre palefrenier n’ont qu’à bien se tenir, les filles savent ce qu’elles veulent et surtout ce qu’elles ne veulent plus .

J’ai aimé le ton employé, même si le ton est léger cela n’enlève rien au quotidien de ses femmes qui parfois se sentent seules ou mal accompagnées. Certaines ont eu le coeur brisé, d’autres se sentent mal dans leur peau et puis il y a celles qui ne rêvent que de l’amour et le vrai. Bref, comme je le disais des femmes comme vous et moi. Bon, je l’avoue, j’ai parfois failli verser une larme pour un palefrenier qui ne sait plus trop comment faire pour plaire à une femme. Mais rassurez-vous, on s’amuse de toutes les situations dans lesquelles les filles arrivent à se fourrer.

@ très vite entre deux chapitres 📖
👉 Psitt ! Pour vous le procurer c’est par ici.

Une réflexion sur “Les beaux bruns ténébreux cachent toujours quelque chose

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s