Le muffin sur la myrtille

Je dois dire que je suis fan de la couverture. Elle est toute mignonne et douce, comme l’histoire. Un grand merci à Rebelle Éditions pour ce nouveau service presse 😘.


Et si la vie vous mettait des bâtons dans les roues ?


couv31818335.jpgDe quoi ça parle : Partie travailler en Grande Bretagne quelques mois, Louise a abandonné une période de sa vie dans sa petite Bretagne. Ses alliés pour tenir le coup : sa meilleure amie et collègue, Marion mais aussi les muffins à la myrtille qu’elle trouve chaque soir à l’accueil du YMCA. Sa vie londonienne est faite de nouvelles rencontres et de quiproquos. Mais Louise est brutalement plongée dans le coma.
À son réveil, elle réalise que la terre a continué de tourner sans elle et qu’elle a perdu : son travail, son copain, sa grand-mère… et surtout une année. Une année qui promettait d’être merveilleuse… Il y a toutefois une constante dans sa vie : les muffins à la myrtille ont traversé la Manche pour l’aider à surmonter ce nouveau cap. Elle n’a finalement peut-être pas tout perdu…

Ce que j’ai aimé… ou pas … : Le muffin sur la myrtille est une histoire qui fait du bien : douce, pleine d’humour. Ce livre est à mettre dans toutes les mains des personnes qui souhaitent faire une pause dans ce monde de brutes.  Alors que dire 1) Louise, dit Lou (ou Loulou chérie par sa maman 😉) est partie un an en VIE (Volontariat International en Entreprise) chez Sanofi Aventis en Grande Bretagne. Coup de bol, elle a pu embarquer sa meilleure amie, Marion, dans l’aventure. Lou est la reine pour imaginer des scénarioscatastrophes. En moins de temps qu’il ne faut pour le dire, elle s’imagine déjà en présence d’un tueur en série sanguinaire. Du coup, cela apporte quelques scènes plutôt cocasses quand la demoiselle, presque en détresse, doit rentrer tard le soir 😊. Malgré ses bizarreries (qui pourraient effrayer n’importe qui 😊), Louise est une femme qui pense que le prince charmant existe, une vraie fleure bleue. À chaque nouvel homme, elle pense que ce dernier est celui de sa vie, mais elle va vite découvrir que Cupidon a du mal à tirer les bonnes flèches… En cette période de fin d’année, Louise est un peu triste. C’est le cœur lourd que Lou s’aperçoit qu’elle ne serait pas contre un peu de câlins et autres papouilles, il lui manque un élément important … Un homme qui serait amoureux d’elle ! Mais peut-être que la roue est en train de tourner … à moins que du jour au lendemain, tout s’arrête pendant une année entière, une année où Lou est restée dans le coma. Si les autres ont continué sans elle, que lui reste-t-il ? 2) Marion est la meilleure amie de Louise (et on comprend très vite pourquoi). Depuis leur rencontre en école de commence, les deux femmes ne se sont plus quittées et partagent tous les détails de leurs vies (j’ai bien dit tout de chez tout ^^) et myrtille sur le muffin, elles bossent dans le même open-space et sont à deux écrans l’une de l’autre. Marion est un pilier pour Louise, toujours présente quand la vie lui fait des coups bas où qu’il faut motiver la jeune femme à sortir pour faire des rencontres. Même si Marion a trouvé l’homme de la vie, elle donne tout ce qu’elle a pour que sa meilleure amie trouve enfin chaussure à son pied … 3) Le comatendresse correspond à la forme la plus sévère d’altération de la conscience et si le patient semble endormi, le monde lui ne l’est pas et c’est ce que va découvrir Louise. Quand elle se réveille, elle ne comprend pas vraiment ce qu’il lui arrive et n’a pas l’impression d’avoir été “absente” plus de trois-cent-soixante-cinq jours. Louise va devoir réapprendre à vivre mais, encore une fois, elle pourra compter sur le soutien de sa famille et de Marion, il se pourrait même qu’un soutien inattendu fasse son apparition ….

Malgré le sujet grave, ce livre se lit rapidement. On se laisse entraîner dans la vie de Louise et savourons ses petits bonheurs et autres désillusions. Je ne connaissais pas la plume de l’auteure, mais j’ai accroché dès les premières lignes. Le duo Marion/Louise est également assez intéressant et vous fera sourire plus d’une fois. Bref, si vous rêvez d’une lecture douce, sans prise de tête, foncez !

@ très vite entre deux chapitres 📖
👉 Psitt ! Pour vous le procurer c’est par ici.

Une réflexion sur “Le muffin sur la myrtille

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s