Un fiancé à durée limité

Première lecture dans le cadre du #ChallengeNegalleyFr et je vous le dis tout de suite, si vous souhaitez mettre un peu de légèreté et d’amour dans vos lectures, foncez lire cette histoire 🤤. Même si elle est trop courte, on passe un super moment avec Emily &  Nicholas.
Un grand merci NetGalley pour ce nouveau service presse 😘.


Et si une signature vous libérait ?


Un fiancé à durée limitéeDe quoi ça parle : Je n’aurais jamais dû accepter cet arrangement…
Il y a trente jours, mon patron – M. Wolf, le Loup de Wall Street – m’a fait une offre que je ne pouvais refuser : signer un accord et prétendre être sa fiancée pendant un mois. Si j’acceptais, il mettrait fin à mon contrat de travail avec une “très généreuse” indemnité de départ. Les règles étaient plutôt simples : pas de baisers, pas de sexe. Nous devions seulement prétendre nous aimer pour la presse, alors même que je rêve depuis notre première rencontre de faire disparaître ce sourire en coin si sexy de son visage.Je n’ai pas eu à y réfléchir deux fois. J’ai signé et j’ai commencé à compter les secondes me restant à tenir avant de ne plus avoir affaire à son comportement de salaud hors du commun.Ça n’aura duré qu’une minute. Nous nous sommes disputés durant les quatre heures de vol jusqu’à sa ville natale et nous avons donné une impression peu crédible à la presse venue nous accueillir. Plus tard, alors que je m’apprêtais à lui faire perdre son air condescendant en privé, il a délibérément laissé tomber sa serviette de bain devant mes yeux pour “me montrer qui était la personne la plus mature” dans notre couple. Ensuite, il m’a offert à nouveau son sourire arrogant caractéristique et m’a demandé si je voulais consommer notre mariage.
Malheureusement, c’est seulement le premier jour.  Nous en avons encore vingt-neuf à tenir…

Ce que j’ai aimé ou pas …. : Alors oui, les relations patron/employée sont du réchauffé et pourtant, ça marche très (très) bien pour cette histoire où humour rime avec amour. Alors que dire 1) Emily Johnson ne supporte plus de travailler chez Wolf Industries et encore moins de se lever à 5h du mat’. Pour couronner le tout, elle fête ses deux ans dans ce boulot qu’elle déteste autant que son boss. Certes, son salaire est (très) confortable, la vue sur Manhattan est superbe depuis son bureau, la limousine est livrée avec chauffeur et son patron est aussi séduisant qu’imbuvable 😁. Si elle le voit plus que tout le reste de ses amis, elle ne partage pas grand chose avec lui hormis une attirance qu’elle n’avouera jamais ! Mais la chance pourrait bien tourner, car elle pourrait bien faire d’une pierre deux coups en “profitant” de son patron et en quittant définitivement son boulot. Pour cela, il lui suffit de signer un contrat qui la liera avec son boss pendant trente jours et après chacun pourra retourner à sa petite vie, loin de l’autre. À moins que …2) Nicholas Wolf est le véritable “Loup de Wall Street” (le même, voir celui, qui a inspiré le film avec Leonardo DiCaprio). Il est riche, beau, bosseur, mais revers de la médaille, c’est un connard (et c’est pour ça que ça matche avec moi 😋). Il gère son entreprise d’une main de fer et ne compte pas ses heures (ni celles de son assistante). Mais deuxième effet kiss-cool, malgré sa “réputation”, il n’a aucune relation sérieuse (ni sexuelle) et cela va lui poser quelques petits soucis pour une future acquisition. Mais, chaque problème à sa solution et celle-ci pourrait bien se résoudre avec une fausse fiancée le temps d’apparaître comme un PDG proche de sa famille. Cependant, après avoir écumé des dizaines de prétendantes plus bizarres les unes que les autres, il se décide à aller trouver la seule qui ne rougit pas quand elle s’approche de lui… son assistante. Mais est-ce vraiment un jeu pour Nicholas ? Ou la meilleure façon d’obtenir ce qu’il a toujours voulu ? 3) Brenton East est le conseiller particulier de Nicholas et en tant que conseiller, il est là pour lui faciliter la vie, notamment quand une grosse prime est en jeu. C’est doncthirty day boyfriend lui qui essaie, tant bien que mal, de trouver la femme qui devra paraître folle amoureuse de Nicholas. Cependant, il s’avère qu’une seule personne connaît Nicholas mieux que lui-même : Emily. Brenton est un stabilisateur entre ces deux têtes de mule car dès qu’il tourne les talons, ils sont prêts à se sauter à la gorge pour s’écorcher vif car l’un aura forcément dit une vacherie à l’autre. Malgré cela, il essaie de passer outre les enfantillages et leur prépare un programme au petit oignon qui devrait finalement convenir à tout le monde.

J’ai passé un super moment avec cette employée et ce patron qui m’ont beaucoup fait penser à Bennett Ryan et Chloé Mills, notamment avec leurs joutes verbales. Bien sûr, on sait tous comment va se finir cette histoire, mais j’ai savouré la plume de l’auteure qui nous donne des petits indices sur les sentiments de Nicholas puis ceux d’Emily. Nicholas est loin d’être celui décrit par ses employés et même si on ne sait pas vraiment ce qu’il a vécu dans son passé, on sent qu’il a le cœur sur la main. J’ai aimé sa relation avec sa nièce, ses cadeaux, ses attentions rien que pour elle, mais tout ce qu’il fait aussi pour le reste de sa famille et pour Emily. Il a de l’argent et en fait profiter tous ceux qu’il aime (même si certaines personne ne le savent pas encore). Emily et son caractère bien trempé vont en faire voir de toutes les couleurs à son patron. J’ai beaucoup apprécié le fait que malgré qu’elle soit le bras droit de Nicholas, les autres employés la soutiennent. Je ne déplore qu’une chose que cette histoire soit si courte ! (Mais pourquoi ??)
Bref, une excellente lecture, sans prise de tête qui fait du bien au moral et aux zygomatiques.

@ très vite entre deux chapitres 📖
👉 Psitt ! Pour vous le procurer c’est par ici.

3 réflexions sur “Un fiancé à durée limité

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s