Not made for love

Cette histoire, je voulais la découvrir dès qu’Alfreda Enwy a commencé à poster des extraits sur ses réseaux sociaux. Je ne sais pas pourquoi mais je savais que j’allais adorer. Comme souvent, quand un livre me touche, j’ai été obligée d’attendre un peu pour pouvoir faire ma chronique. Avery m’a touché, Wade m’a charmé, Robin m’a fait rire. Bref, encore une fois, c’est un coup ❤.


Et si le passé vous rendait plus fort ?


Not made for loveDe quoi ça parle : Elle n’est pas prête à aimer, mais il est là pour lui apprendre.
L’amour, Avery y a renoncé. Elle ne peut donner à un homme ce qu’il désire, elle le sait.  Alors quand Wade, le canon que la fac lui assigne comme tuteur, se dit prêt à tout pour la séduire, elle le prévient aussitôt qu’il perd son temps. Personne, pas même ce séduisant étudiant en art, ne peut changer celle qu’elle est devenue. Pourtant, avec son regard bleu océan qui rend dingues toutes les autres filles, il est loin de la laisser indifférente. Et, quand il propose de lui donner des cours particuliers à l’approche des partiels, elle sent combien il lui sera difficile de s’en tenir à sa résolution. Ça tombe mal  :  Wade ne reculera devant rien pour la faire craquer…

Ce que j’ai aimé … ou pas … : Dès les premières pages, on connaît le passé d’Avery et l’enfance de Wade. Deux passés pas vraiment jouassent, mais qui ont déterminé le caractère de chacun de nos personnages. Alors que dire 1) Avery Falls, ou Avy pour les intimes, est une féministe engagée qui fait tout pour venir en aide aux femmes qui ont subi des violences. Si elle est restée longtemps persuadée que ne pas parler la rendrait plus forte, c’est en allant dans un groupe de parole qu’elle a commencé à se sentir mieux (je ne vous dirai pas ce qu’elle a vécu). Aujourd’hui, elle a décidé de faire entendre sa voix en donnant des conférences, en se rendant au chevet de celles qui ont tant de mal à reconnaître que ce sont elles les victimes. Lorsqu’elle n’est pas à l’association, elle est en deuxième année de fac, vit avec une coloc un peu folle et s’apprête à rencontrer un mec canon qui va bouleverser sa vie. Avy a subi un traumatisme et depuis a renoncé aux hommes. Si elle ne fait pas l’amalgame de les mettre tous dans le même panier, il lui arrive de les juger un peu trop vite, comme avec Wade. Depuis longtemps, elle passe à côté de sa vie et préfère s’enfermer dans la sécurité d’un bon bouquin. Avery est une bouquineuse compulsive à tel point qu’il lui arrive souvent de lire en marchant 😂. Quand elle comprend que Wade flirte avec elle, elle met les points sur les “i” en lui disant d’emblée que c’est une femme abimée et qu’elle sait que cela n’intéresse pas les mecs … Sauf que l’homme en face d’elle n’est pas tout le monde. Petit à petit, elle va apprécier ses moments avec lui, les taquineries par messages, les sorties pour faire évoluer son point de vue artistique et par la même occasion leur relation. Il la surprend tous les jours, arrive à passer sous les cadenas de son cœur. Avery découvre qu’elle n’est pas aussi cassée que ça mais sait qu’elle va devoir lui dire raconter son pire cauchemar. Qu’adviendra-t-il de leur relation ? 2) Wade Wheeler est en troisième année de fac et vit en colocation avec Nick, son meilleur ami de longue date. Il s’est inscrit au programme de tutorat pour obtenir des points bonus. S’il est bon élève, il ne peut pas se permettre de perdre sa bourse. Je vous le dis tout de suite, Wade est un mec bien 😍. Si par le passé, il a été condamné à faire des travaux d’intérêt général, cela lui a permis de mettre un pied à la soupe populaire (cette fois-ci, en tant que bénévole) pour aider et il n’en est jamais parti. Il jongle entre l’association, les cours et les visites chez son père. Un soir, il sauve une jeune femme d’un choc frontal brutal avec un arbre et quelques jours plus tard, il a l’occasion de la retrouver. S’il voit qu’Avery le tient à distance, lui fait tout pour se rapprocher d’elle. Il se montre prévenant, attentionné et tendre avec elle. Mais à trop vouloir bien faire, il pourrait avoir peur de faire le truc qui lui fasse du mal …. 3) Robin est la meilleure amie d’Avery et est folle amoureuse de Chris Evans. Elle fait desnotmadeforlove études de styliste et fait tout pour faire sortir sa coloc de sa bulle, quitte à la pousser dans les bras d’un jeune étudiant 😉. Ce que veut par-dessus tout Robin est qu’Avery vive, ressente de nouveau des sentiments. Si elle sait se montrer persistante par moments, elle sait aussi écouter. Elle sait ce qu’a vécu son amie et l’encourage à la moindre évolution. Robin est une femme fière de ce qu’elle est et n’hésite pas à le dire haut et fort. Elle serait bien capable de casser la figure à celui qui n’adhère pas à son mode de vie.

Avis : J’ai essayé de ne pas trop vous dévoiler de choses lors de la présentation des personnages, sachez juste que tous méritent qu’on fasse leur connaissance. Je ne sais pas comment fait Alfreda Enwy pour me toucher à chaque histoire. Cela vient sans doute de ses personnages qui ont des failles comme tout à chacun. Dès le début, je me suis attachée à Avery, et pas seulement parce qu’elle a un compte Bookstagram. Si elle a connu le pire, elle veut maintenant en faire une force en montrant qu’elle existe et en aidant celles qui vont connaître les mêmes traumatismes. Les sujets des violences faites aux femmes prennent une place importante dans cette histoire sans alourdir l’histoire. Si Avery a peu de relations, celle qu’elle entretien avec sa famille et Robin est solide. Elle sait qu’elle peut compter sur tous, et même si chacun insiste un peu trop pour savoir ce qui se passe dans sa vie, elle ne les échangerait pour rien au monde ☺. Wade, c’est bien simple, il pourrait être Bookboyfriend dans un livre qu’Avery. Il prend son temps, profite de chaque moment et fait tout pour mettre à l’aise la jeune dessinatrice. Il ne veut pas la brusquer, il en prend souvent pour son grade (ou celui des hommes) mais n’abandonne pas. Il n’est pas friand des relations, n’a jamais vraiment voulu dépendre de quelqu’un mais quand il se rend compte des sentiments qu’il ressent pour Avery, c’est déjà trop tard. J’aime qu’il soit aussi proche de son père, qu’il lui dise ce qu’il a sur le cœur. Robin est une amie en or, elle sait tout de son amie et pourtant, elle n’hésite pas deux secondes à enfiler le costume d’entremetteuse… Bref, tout le monde devrait avoir des amis comme Avery dans sa vie, et ce, peu importe son passé. Si je n’ai pas lu Ne crois pas que tu m’aimes”, j’ai très envie de découvrir l’histoire d’Autumn et Mao. J’ai beaucoup aimé découvrir la sœur d’Avery. Elle est douce, fait passer tout le monde avant elle et surtout ce qu’a fait Mao à retirer un poids énorme des épaules de l’étudiante. Bref, je l’ai précommandé en format poche 🤫. Je vais m’arrêter là, il est temps pour moi de laisser tout ce petit monde derrière moi. Ce fut une magnifique lecture, tant par le message qu’elle véhicule que par l’espoir que le meilleur reste à vivre dans un futur plus ou moins proche…

@ très vite entre deux chapitres 📖
👉 Psitt ! Pour vous le procurer, c’est par ici.

2 réflexions sur “Not made for love

Répondre à Bouquineuse_Compulsive Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s