Coup de foudre au chalet

J’étais impatiente de découvrir cette romance signée Ava Król et estampillée “lecture chamallow”, mais j’en ressors assez mitigée. Cela ne peut pas fonctionner à tous les coups et il m’a manqué quelque chose pour m’attacher aux personnages.


Et si la neige devenait votre meilleure amie ?


De quoi ça parle : Elle – Justine. Elle déteste Noël mais ce qu’elle déteste encore plus c’est la neige ! Alors quand son boss l’envoie à Megève rencontrer un irréductible autochtone qui contrarie leur projet immobilier, elle n’est pas loin de haïr tous les hommes de la création.
Lui – Adrien. Lui aussi déteste Noël mais ce qu’il déteste encore davantage, c’est que l’on vienne perturber sa solitude. Si seulement cette petite parisienne n’était pas aussi jolie…

Ce que j’ai aimé … ou pas … : Je l’avoue, je n’ai pas réussi à me laisser transporter par cette lecture. Je ne saurai pas dire si cela vient du comportement de Justine, qui m’a profondément insupporté ou ses nombreuses hésitations… Alors que dire 1) Justine va enfin pouvoir faire ses preuves auprès de son boss chez Lagardère Promodeur Immobilier. Si une fois son diplôme obtenu, elle n’a eu aucun mal à trouver un job, deux ans plus tard, elle est juste assistante ! Alors, quand enfin le grand patron lui confie LA mission qui lui donnera l’opportunité de montrer ses compétences, elle est prête à mettre de côté son aversion pour la neige et investir dans des vêtements dignes d’une expédition au Pôle Nord. Sauf, que tout ne se passera pas comme prévu, la poisse a décidé de partir avec elle et les problèmes ne font que commencer. Justine déteste Noël et tout ce qui l’entoure : la neige, le froid, le bonheur des autres …. Bref, elle est donc au bon endroit quand elle débarque à Megève 😂. Pompon sur le bonnet, une inondation l’empêche de prendre possession de sa chambre et elle se voit refiler au meilleur ami du responsable de l’hôtel. Le même homme qu’elle doit convaincre d’accepter son offre et de se séparer de son bien. Cependant, Justine voit là, la meilleure façon d’obtenir ce qu’elle est venue chercher : en passant quelques jours auprès d’Adrien, elle pourra le cerner et ainsi lui faire signer les papiers du contrat plus facilement ? Mouais, pas si sûre, même elle a du mal à s’en convaincre, car sous son air bourru et son corps musclé, se cache un homme qui pourrait lui donner envie de se rouler dans la neige. 2) Adrien a perdu bien plus que la femme de sa vie, il a perdu un morceau de son cœur. Depuis, il essaie de s’isoler dans son chalet qui a une vue à couper le souffle et passe ses soirées accompagnées d’un peu d’alcool. S’il peut compter sur son ami Martin (on en parle juste après), sa vie lui “convient”. La solitude est un choix et retomber dans les bras d’une femme ne l’intéresse plus. Cependant, il est loin d’être inactif, il a repris l’entreprise d’export de son père et fait autre chose pour occuper ses soirées (je vous laisse découvrir quel est le métier de cet homme). D’ailleurs, son manque d’inspiration pourrait vite refaire surface après sa rencontre avec Justine. Mais est-il prêt pour aimer à nouveau ? 3) Martin est le responsable de l’hôtel et le meilleur ami d’Adrien. S’il voit en la fuite d’eau un signe du destin, il force un peu (beaucoup ?) la main de son pote pour qu’il accepte d’héberger Justine. Martin et sa femme connaissent le passé d’Adrien et veulent à tout prix que celui-ci soit de nouveau heureux. Ils organisent des petits rendez-vous arrangés pour caser leur ami, mais quand Martin voit Justine débarqué, il se dit qu’il pourrait donner un coup de pouce au destin.

Avis : Dès les premières pages, j’ai su que ça allait être coton pour moi, car la nana qui tape du pied, qui se rebelle alors qu’elle est invitée chez une personne euh … comment dire, dans la vraie vie, elle se retrouve dehors même s’il fait -15° 😂. Oui, elle a vécu un drame dans son enfance, mais elle reste focalisée dessus, le mentionne un peu trop souvent. J’ai même trouvé qu’elle manquait d’empathie. Elle ne connaît pas Adrien et s’il l’accueille comme un chien dans un jeu de quilles (rappelons quand même qu’il est contraint et forcé), elle donne l’impression de le juger. Elle ne cherche pas à savoir pourquoi il se terre dans son chalet, pourquoi il ne supporte pas qu’elle claque les portes. Pourtant, elle sait que la vie passe son temps à vous mettre des bâtons dans les roues. Si certaines situations sont amusantes, surtout vis-à-vis de sa phobie, Justine est incapable de se décider à avancer et de prendre une décision pour enfin révéler le pot aux roses à Adrien. Elle le repousse tout en continuant de le mater ouvertement 🙄. Heureusement, Adrien m’a touché un peu plus par son passé. Il a fait des choix pour continuer à avancer, mais j’avoue avoir eu un peu de mal avec ses amis qui ne veulent pas respecter ce choix. La romance est jolie. Malgré le peu de pages (environ 160), ils prennent le temps d’apprendre à se connaître, de laisser fondre la glace autour de leurs cœurs. Autre point intéressant, cette façon qu’à le narrateur de s’adresser à nous, nous donnant l’impression d’être son confident. Nous sommes aux premières loges de cette renaissance pour l’un comme pour l’autre. Bref, si vous rêvez de partir au ski, peut-être que cette romance arrivera à vous divertir le temps d’une soirée.

@ très vite entre deux chapitres
👉 Psitt ! Pour vous le procurer, c’est par ici.

Une réflexion sur “Coup de foudre au chalet

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s