Menthe royale

Vous connaissez la chanson ♫ Je baladais sur NetGalley, à la recherche d’une nouvelle lecture ♫. Repérée sur le compte Instagram des Éditions BMR (ici), cette lecture était présentée comme une comédie romantique de Noël, du genre de la trilogie “A Christmas Prince”de Netflix . Il ne m’en fallait pas plus pour craquer … car moi, j’adore les princes arrogants. Si j’ai eu du mal à m’attacher à l’héroïne, j’ai passé une bonne après-midi de lecture.
Un grand merci à NetGalley et Éditions BMR pour ce service presse 😘.


Et si le hasard faisait bien les choses ?


De quoi ça parle : Annabelle, jolie rouquine aux yeux vairons et à la maladresse légendaire, pose ses valises pour la première fois en Solvanie, principauté aux températures glaciales située entre l’Allemagne et les Pays-Bas.
Au cours d’une découverte de la ville, elle visite le palais et bouscule l’un de ses occupants sans savoir qu’il s’agit en réalité de Karel, le prince héritier. Elle se ridiculise aux yeux de tous, ce qui attire l’attention du beau et gentil prince Karl, le frère de Karel.
Annabelle ne tarde pas à se lier d’amitié avec lui. Mais cela déplaît à Karel, son Altesse royale, qui la soupçonne de vouloir profiter de son cadet. Tout le contraire de son frère, Karel est méfiant, arrogant et hautain. Mais c’était sans compter sur le tempérament de feu d’Annabelle qui n’a aucun mal à le remettre à sa place  ! Chaque rapprochement entre eux est électrique et tourne au vinaigre. Le prince héritier est incrédule  : comment peut-il être attiré par une roturière, aussi maladroite que rebelle  ?

Ce que j’ai aimé … ou pas … : Bienvenue dans une petite principauté à peine plus grande que le Liechtenstein entre l’Allemagne et les Pays-Bas où les températures vous feront regretter de ne pas avoir pris cinq minutes de plus pour faire votre valise 😉. Alors que dire 1) Annabelle Delcourt vient d’être tirée au sort pour un périple en terre inconnue. Suivant la règle à la lettre, elle n’a donc qu’une petite semaine pour préparer son voyage avec un budget limité (ça donne envie de lui piquer l’idée non ?). Fraîchement débarquée au minuscule aéroport, elle n’est donc pas vraiment préparée à affronter les températures négatives de cette petite principauté. Si notre Pierre Richard n’est pas au bout de ses peines dans ce pays, elle va faire des rencontres qui vont lui montrer que la gentillesse est présente partout sur le globe. De sa rencontre avec le Prince Karl, à celle de sa logeuse, son anglais chaotique va lui permettre de se faire de véritables amis. Heureusement, elle tombe sur une personne qui parle français … enfin, cette rencontre n’est pas vraiment plaisante. Chaque fois qu’elle croise les yeux couleurs menthe à l’eau du Prince Karel, il ne peut s’empêcher de la rabaisser et de lui montrer qu’ils ne sont pas de la même classe sociale, mais un évènement plus tard et les cartes sont rabattues. Elle va découvrir que Karel n’est pas l’enfoiré qu’il montre en public et elle savoure cette douce romance sans vraiment savoir de quoi demain sera fait. Elle, qui n’est censée faire qu’une halte dans ce pays, se met à s’imaginer rester aux côtés de l’homme qui fait battre son cœur et de ses nouveaux amis… 2) Karel de Solvanie est voué à devenir le roi de Solvanie quand son père décidera de lui passer le flambeau. Il met donc un point d’honneur à ne jamais montrer ses faiblesses devant qui que ce soit. Ajoutons à cela que depuis le décès de sa mère, il ne laisse plus jamais personne avoir une place importante dans sa vie et cela donne un homme glacial qui ne fait que tenir éloigné les autres. On ne peut pas dire qu’il ait une bonne relation avec son frère non plus. D’ailleurs, il ne comprend pas vraiment pourquoi Karl arrive à attirer la sympathie de tout le monde quand lui les effraie. Si le futur roi est attiré par la petite française au tempérament de feu, il fait tout pour la repousser. Lui, qui va devoir gouverner un pays, ne peut pas le faire au côté d’une femme comme elle (si les statuts sociaux existent, ce n’est pas pour rien !). Cependant, elle se glisse dans ses pensées et quand il peut enfin la toucher, il compte tout faire pour que ces moments éphémères soient inoubliables. Il se montre enfin attentionné, mais la vie finira par faire éclater leur bulle et lui ne pourra donc revenir que ce futur monarque méprisant … 3) Karl de Solvanie se lie d’amitié très rapidement avec Annabelle. Son caractère et son franc-parler lui plaît. Entre eux rien d’ambigu, il apprécie passer du temps avec sa nouvelle amie. Il est d’ailleurs prêt à se mettre entre elle et son frère pour qu’elle ne souffre pas trop. S’il sait que son ainé peut être blessant dans ses paroles, il le voit évoluer aux côtés de la jolie rouquine. Il sait aussi ce qui se trame et même s’il découvre les raisons qui ont poussé Karel à jouer ainsi, il ne compte pas le laisser abuser de la nouvelle arrivante.

Avis : Tout part d’une idée originale imaginée par Anna et ses amis. Tous les ans, deux prénoms sont tirés au sort pour partir à l’aventure. S’ils n’ont qu’une semaine pour tout préparer, les rencontres peuvent s’avérer surprenantes ou au contraire les forcer à rentrer chez eux sans demander leur reste. Annabelle doit donc se rendre en Solvanie. Si son anglais moyen lui permet de comprendre les infos principales, il va aussi la mettre dans des situations assez délicates 😆. Je n’explique pas vraiment pourquoi je ne me suis pas vraiment attachée à la jeune femme, sans doute est-elle trop maladroite ou de mauvaise foi. Mon premier personnage préféré est Karl, il est l’opposé de son frère, profite de sa vie et n’hésite pas à courir après la femme qu’il aime. S’il n’a pas la même pression sur les épaules que son ainé, il profite de son temps libre pour faire visiter le palais ou passer du temps avec sa nouvelle amie. Karel est un homme que la vie a rendu dur, il a érigé des barrières autour de lui et il ne laisse de chance à personne. Quand il s’aperçoit qu’il est attiré par Anna, il se montre blessant, méprisant. Certes, il s’excuse de temps en temps, mais c’est pour mieux montrer qu’il est supérieur. Mais, quand il se laisse aller, il est juste parfait avec une pointe de romantisme qui arrivera à faire fondre la neige autour de son palais. S’il n’est pas franc avec Annabelle, le mal est fait. Il ne le reconnaîtra pas, mais il tient à elle. Je vous laisse découvrir comment ils vont arriver à avoir une relation car nous sommes clairement dans un enemy to lover. Si vous aimez que l’enfoiré se transforme en prince charmant, cette lecture est faite pour vous ! Je l’ai lu en une après-midi en savourant les échanges musclés entre Karel et Anna. J’ai savouré leur rapprochement et profiter de la gentillesse de Karl. Une lecture parfaite pour cette saison !

@ très vite entre deux chapitres
👉 Psitt ! Pour vous le procurer, c’est par ici.

3 réflexions sur “Menthe royale

  1. Pingback: Sorties de la semaine | I need more books

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s