Beautiful sinner

Bienvenue dans la villa la mieux gardée de Colombie. Entre ces murs, une petite fille (trop) curieuse est surprotégée du monde extérieur… à moins que le danger ne soit déjà arrivé sous son toit 😁. Lecture addictive en perceptive !
Un grand merci à Orlane, Éditions Addictives, pour ce nouveau service presse 😘.


Et si les ténèbres étaient votre seule porte de sortie ?


De quoi ça parle : Une plongée au cœur des ténèbres, aux côtés d’un homme à l’âme tachée de sang… À 18 ans, Eden Santoro n’a pas peur des monstres : elle aime Alhan, le plus dangereux d’entre eux. À 20 ans, tout a changé : elle fuit désormais Alhan et ce qu’il représente – le danger, les douleurs du passé, leur passion détruite… Mais, tapi dans l’ombre, son ancien amant rôde toujours, et il ne lui laisse pas le choix : elle va devoir replonger dans sa Colombie natale, dans l’univers sombre des trafics d’armes, dans les yeux si perturbants du monstre qu’elle a aimé. Forcée de cohabiter avec lui, Eden va découvrir que les mystères qui l’entourent sont plus inquiétants que jamais… Et si, plutôt que de fuir les ténèbres, elle décidait cette fois de danser avec elles ?

Ce que j’ai aimé… ou pas : Cette romantic suspense ne s’adresse pas à tout le monde. Ici, la Santa Meurte rôde sur l’épaule de chaque homme, mais il semblerait qu’une seule personne mérite sa protection. Alors que dire 1) Plus jeune, Eden pensait que les murs qui entouraient sa propriété étaient là pour la protéger des animaux sauvages… Sauf que la curiosité a toujours été mauvaise conseillère et la jeune demoiselle, à force de glisser entre les doigts de sa gouvernante, pourrait assister à des choses qu’aucun enfant ne devrait voir. Si son adolescence est faite de rébellion (merci Louna), le début de sa vie d’adulte n’a plus rien à voir. Elle a compris ce que trafiquait son père et le garçon qui faisait battre son cœur l’a repoussée. Débitée, blessée et en colère, elle quitte tout sans se retourner sauf qu’on ne quitte pas Juan Santoro comme ça. Des années plus tard, les yeux bleus qui lui donnaient chaud reviennent la chercher et elle compte bien régler ses comptes, quitte à ne pas toujours réfléchir aux conséquences. 2) Alhan a été élevé pour être une arme infaillible. Il doit terminer ce que son père et son mentor ont commencé : venger la mort des leurs. Au fil des ans, son humanité l’a quitté au profit des ténèbres. Le diable a son descendant et il vit en Colombie. Celui qui sait tuer de bien des façons, le plus souvent en torturant, ne reculera devant rien pour trouver ceux qui ont déclaré la guerre à son clan et mis en danger cette fille qu’il ne devrait pas approcher. Celle qui sera toujours l’erreur qui la fait basculer pourrait bien le bousculer encore des années plus tard. 3) Louna est la meilleure amie d’Eden. Si les deux jeunes filles viennent de milieux différents, Louna étant la fille de la gouvernante des Santoro, elles étaient inséparables. Enfin ça, c’était avant le départ d’Eden. Car des années plus tard, Louna est toujours au domaine, la naïveté enfantine a fait place à la dureté de la vie. Elle est désormais mariée et mère d’un petit garçon. Elle ne compte absolument pas pardonner à son amie de l’avoir abandonnée, même si elle sait qu’elle seule pourrait la sortir du pétrin dans lequel elle se trouve.

Avis : J’ai adoré cette histoire qui est tellement à l’image d’Alhan : Brut, sans faux-semblant. Si l’attraction est présente, elle peut se révéler fatale pour Alhan qui n’a absolument pas le droit de toucher Eden. Il le sait, il fait tout pour se tenir éloigner, mais il n’avait pas pris en compte la volonté d’Eden. Depuis toujours, elle seule arrive à la toucher, à le faire revenir dans la lumière et des années plus tard, rien n’a changé. Celle qui est venue pour une raison bien précise, compte bien en profiter pour montrer qu’elle ne se laisse pas marcher sur les pieds. Si elle doit faire honneur à son nom, elle le fera avec panache ! Eden n’a jamais vraiment fait ce que son père lui disait, depuis très jeune, elle a réussi à se faufiler pour tenter de découvrir ce qui se tramait derrière les murs de son domaine. Cependant, un soir, tout bascule et elle décide de partir sans se retourner. Si elle se pensait libre, elle réalise qu’il n’en a jamais été vraiment question, des yeux bleus ont toujours veillé sur elle. Même si elle ressent toujours quelque chose pour Alhan (de la rancœur ?), elle veut lui montrer qu’elle peut rendre les coups, qu’elle sait où frapper pour lui faire mal. Celui qui a appris à masquer ses émotions pourrait bien trouver un adversaire à sa taille. J’ai aimé la façon dont l’histoire est narrée. On découvre le passé d’Eden, la rencontre avec Alhan et tout ce que chacun a vécu. Si nous avons plus souvent le point de vue d’éden, lors de quelques chapitres, nous avons glissons dans la vie d’Alhan. Le fil rouge de cette histoire est tout aussi palpitant qu’angoissant. Si on aimerait que justice soit rendue (attention, elle ne le sera pas dans le sens où vous l’entendez), on a également peur pour Alhan et Eden. Ces deux-là se complètent tellement que l’un ne peut qu’entraîner l’autre. Le danger nous entoure à chaque chapitre pour finir par éclater en une révélation qui vous maintiendra au sol ! Je m’arrête là, je n’ai pas qu’un conseil à vous donner : installez-vous confortable et glissez-vous dans la vie de l’un des plus gros narcotrafiquants de Colombie.

@ très vite entre deux chapitres 📖
👉 Psitt ! Pour vous le procurer, c’est par ici.

2 réflexions sur “Beautiful sinner

  1. Pingback: Sorties de la semaine | I need more books

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s