The Elements – The gravity of us (tome 4)

Après des jours d’attente suite à la lenteur d’Amazon 😡, j’ai enfin pu le dévorer. Car, comme souvent avec Brittainy C. Cherry, ses histoires nous emportent. Cette auteure arrive à nous toucher par la justesse de ses mots, par la fragilité de ses personnages ❤.


Et si la vie décidait de vous tendre la main


51klF4c2AKL._SY346_De quoi ça parle : Si tout les oppose, vont-ils parvenir en dépit de leurs différences, à se comprendre, et chacun, à livrer à l’autre ses secrets ? C’est une histoire de deuil et d’amour. Ce sentiment qui embrase les êtres humains et réduit leur coeur en cendres. L’alpha et l’oméga de chaque voyage.
Lucy perd sa mère à 18 ans, la laissant elle et ses deux sœurs aînées orphelines.
Lorsqu’elle emménage, quelques années plus tard, avec la cadette Mary et son époux, à Wauwatosa dans le Wisconsin, elle rencontre, Graham, mi-écrivain mi- artiste, qui vient lui, de perdre son père. Ils n’étaient pas faits l’un pour l’autre.
Moi je rêvais. Pour lui la vie n’était qu’une succession de cauchemars. Il nous arrivait de partager de brefs instants au cours desquels nous étions sur un petit nuage, quand la réalité nous heurtait de plein fouet, et nous forçait à redescendre sur terre. Cependant, si l’occasion m’était accordée de tomber, une fois encore, je tomberais avec lui pour toujours. Même si nous devions, inéluctablement, nous écraser au sol.

Ce que j’ai aimé … ou pas … : Encore une fois, cette série est un coup de , parce qu’il est moins douloureux que les autres, parce que Graham a besoin d’un phare dans la nuit et qu’il l’a trouvé avec Talon (bizarre comme nom hein ?) et juste parce que les passages de ce livre sont tous plus beaux les uns que les autres. Alors que dire 1) Lucille Hope Palmer (ou Lucy pour tout le monde, sauf pour Graham 🙂) est une jeune femme qui a un cœur grand comme le monde. Elle est toujours là pour aider ceux qu’elle aime, même si parfois, sa bienveillance peut être pesante. C’est une jeune femme, qui après plusieurs épreuves, finit par réaliser l’un de ses rêves, celui d’ouvrir sa boutique avec sa sœur. Un peu naïve, elle vit sa vie selon les mantras énoncés par sa mère quelques années plus tôt. Elle est persuadée que tout arrive pour une raison bien précise. Ses rituels sont comme elle, purs et en adéquation avec sa ligne de vie. Ces derniers vous feront sourire aux larmes, car vous ne pourrez être que touché par ce qu’ils représentent au fond de son  cœur. Lucy est douce et parfois la vie va prendre un malin plaisir à malmener, mais elle se relève et finit toujours par écouter son cœur. 2) Graham22458812._SX540_.png Michael Russell est un homme que l’on pourrait croire insensible, dénué de cœur, mais ça, c’était avant que sa vie bascule et qu’un petit ange entre dans sa vie. Déboussolé, apeuré de ne pas être à la hauteur et si attendrissant avec ses doutes. Il préfère vivre sa vie dans les histoires qu’il écrit, car s’il vend des best-sellers, on peut dire qu’il n’est pas très loquace en face-à-face. Mais quand s’il s’ouvre, quand il décide de se battre pour ne pas laisser passer sa chance, ses déclarations feront battre votre cœur 😍. C’est l’histoire d’un homme qui ne ressentait rien et qui devient père. L’histoire d’un homme qui a choisit lui-même sa famille de cœur, celle avec qui, il peut être le vrai Graham, celui qui n’est pas toujours sûr de lui, celui qui peut s’écrouler tout en montrant sa force. 3) Si Graham a des êtres bienveillants autour de lui (il a fait la connaissance de son mentor très tôt. Ce dernier l’a accueilli dans sa vie, sans le juger, sans le forcer à parler de son passé). Ce n’est pas le cas de Lucille. J’ai été révoltée par la méchanceté de ses sœurs, une en particulier. Comment peut-on faire ce qu’elle a fait ! Comment peut-elle revenir comme si elle n’était partie que depuis quelques jours. Et le pire, c’est quand n’y regardant de plus près, on s’aperçoit que Parker est comme Lyric, peu enclin à endurer les épreuves de la vie, à prendre ses jambes à son cou et à revenir la queue entre les jambes parce qu’au final, il avait peut-être pris la mauvaise décision de sa vie ou qu’il préfère être accompagné que tout seul.

22443157._SY540_Comme souvent avec cette auteure, l’histoire d’amour est un plus. Ni trop présente, ni trop peu. C’est l’histoire d’un père qui est prêt à tout pour sa fille. Une histoire entre deux opposés qui puisent la force de chacun, qui prennent les qualités de l’un pour effacer les défauts de l’autre. Je crois bien que c’est l’une des premières fois où j’ai surligné autant de passages, de petites phrases qui m’ont fait sourire, ou verser une larme. Bref, je vous le recommande, pour sa douceur après les épreuves, pour son optimiste pour un futur …

Pour vous le procurer, c’est par ici
@ très vite entre deux chapitres
👉Psitt ! (re)découvrez mon avis sur “The air He breathes” (tome 1), “The Fire” (tome 2), “the silent Waters” (tome 3).

Une réflexion sur “The Elements – The gravity of us (tome 4)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s