Love to death – tome 1

Rhaa que j’adore quand des auteurs parlent de ma Bourgogne. En plus, là, l’auteure fait bien ressortir la fierté des Bourguignons, l’amour pour notre terre et nos vins. Un grand merci à Butterfly Éditions pour ce service presse et également à l’auteure elle-même qui est à l’écoute de ses lecteurs. 


Et si vous écoutiez votre cœur ?


51STyfFqBGL._SY346_De quoi ça parle :  À dix-huit ans, Mila n’a qu’un seul rêve, qu’une seule obsession, se faire aimer d’Andreas, le frère aîné de son meilleur ami Lucas, et d’un jour l’épouser.
Andreas, vingt-deux ans, aime la vie et tous ses plaisirs. Il collectionne les aventures comme d’autres les timbres.
Lorsqu’il rentre pour les vacances, les choses s’accélèrent. Si jusque-là, Mila n’a jamais réellement attisé son désir, il se rend compte qu’elle l’attire irrésistiblement. Pourtant, il n’a de cesse de lui briser le cœur.
Mila sera-t-elle prête à tout accepter pour arriver à ses fins ?
Andreas pourra-t-il réellement changer ?
Entre déceptions et trahisons, pourront-ils voir leur amour triompher ?

Ce que j’ai aimé … ou pas … : Bienvenue dans le monde impitoyable des vignerons, où tout est question d’honneur, d’argent et de concurrence. J’ai adoré la description des paysages, me ramenant parfois quelques années plus tôt dans cette ville de Chassagne-Montrachet. Alors que dire 1) Mila est une jeune, un peu naïve (ah si !) qui n’a pas confiance en elle. Quelques kilos en trop, pas à l’aise dans ses baskets et inconsciente de l’effet qu’elle a sur les garçons… Et cela pourrait bien lui poser des problèmes (moi, je dis ça, je dis rien 😉). Mila se sent toujours en décalage par rapport aux autres. Elle n’aime pas vraiment les fêtes et préfère s’isoler pour pouvoir dessiner. Elle vit entourée de ses parents et de son meilleur ami, Lucas. Ils se connaissent depuis toujours et ont développé une intimité que seuls les vrais amis peuvent avoir, pas de secret (enfin pas trop), pas de non-dit et toujours prêts à remonter le moral de l’autre. Mais quelques déconvenues plus tard, notre jeune dessinatrice va prendre conscience  qu’il est temps de profiter un peu de sa jeunesse, alors quand l’amour de sa vie, celui qui fait battre son cœur depuis toujours vient l’inviter à danser, elle ne se fait pas prier et profite de l’instant présent, comme à chaque fois qu’Andreas baisse sa garde. Mais, car il n’y a un mais, les jeux puérils, sa jalousie et son manque d’expérience vont finir par lui jouer de bien mauvais tours. 2)BuioeDVCQAAtVmD.jpg large Andreas est le premier-né d’un domaine de renom, et en Bourgogne cela signifie qu’il doit reprendre le flambeau, qu’il ne doit vivre que pour la vigne et la renommée de son vin… En attendant que son père lui laisse ses terres, Andreas a bien l’intention d’en profiter, et pour cela, il peut compter sur les filles qui lui jettent leurs petites culottes dès qu’il passe, et à ses amis plutôt immatures. Les filles faciles, il connaît, mais les filles avec du caractère qui lui disent que c’est un connard… il n’est pas habitué, surtout quand celle qui lui balance ses quatre vérités, n’est autre que sa voisine. Celle qu’il côtoie depuis toujours et qui l’a  toujours regardé avec un petit plus qu’il ne voit que dans ses yeux. Elle arrive à lui faire ressentir des choses inconnues. Pour elle, il est prêt à essayer, mais le fait-il pour de bonnes raisons ? Ne l’a-t-il pas trop blessée par le passé pour pouvoir prétendre à faire partie de son présent ? 3) Nous faisons également la connaissance de Lucas, meilleur ami de Mila et petit frère d’Andreas. Le petit dernier est un peu aigri vis-à-vis de la situation de son frère, qui à ses yeux, fait tout mieux que lui et qui a surtout le soutien de son père. Toujours présent pour son amie, il s’avérera être un très bon réconfort … Il y a aussi Max, ce gentil docteur attentionné qui accorde une attention toute particulière à Mila alors qu’il ne l’a connaît ni d’Eve ni d’Adams … Sans oublier Guillaume et les autres. Tout ce petit monde va se mélanger et faire de cette romance, une série d’événements qui vous feront parfois grincer des dents mais donneront une vraie dynamique au livre.

vigne_bourgogneUne lecture (très) agréable, même si parfois, j’ai eu du mal avec le comportement de Mila qui se méfie de tout, ne demande pas d’explication et se fait ses propres idées. Cela peut être expliqué par la jeunesse de ce personnage. Par contre, j’ai aimé le fait que la Bourgogne soit mise en avant, que tout ne soit pas gagné pour Mila & Andreas, qu’on ne sache pas vraiment si Andreas est du bon ou du mauvais côté de la barrière… Affaire à suivre avec le second tome…

@ très vite entre deux chapitres
👉Psitt ! pour vous le procurer, c’est par ici

3 réflexions sur “Love to death – tome 1

  1. Pingback: Sortie de la semaine | I need more books

  2. Pingback: Love me twice – tome 2 | I need more books

  3. Pingback: Love for live (tome 3) | I need more books

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s