Madame

Instagram mène à tout, même à rencontrer des auteures et c’est par ce biais que Caroll Beaudroit m’a proposé de découvrir son premier roman. Un roman qui parle du milieu BDSM, mais tout en humour ! Merci à Caroll et Aurélie, de Fauves Éditions pour le service presse.


Et si vous tendiez de nouvelles expériences ?


MAdameDe quoi ça parle : Élodie est couturière dans un pressing. Timide et mal dans sa peau, elle partage sa vie avec Mario qui lui préfère ses potes et les jeux vidéo. En dépit des humiliations quotidiennes, elle ne parvient pas à le quitter.
Alors, lorsqu’elle surprend une cliente, Barbara – belle quadra, sûre d’elle et ne laissant pas les hommes indifférents – tenant un homme en laisse à l’entrée d’un club fétichiste, Elodie est convaincue que devenir dominatrice lui redonnera confiance en elle et lui permettra de mettre un terme à cette relation sans intérêt.
Mais on ne s’improvise pas Maîtresse en un claquement de fouet, et son apprentissage va s’avérer… plutôt cocasse !

Ce que j’ai aimé … ou pas … : Bon, je ne vais pas vous cacher que la seule “expérience” en matière de BDSM est “50 nuances de Grey” et encore, pour moi, je la classe dans les romances érotiques (mais ça, c’est l’effet Grey 😉). J’avoue que le mail de Caroll m’avait intrigué et que je ne suis pas déçue de ma lecture. Alors que dire 1) Élodie est une couturière lambda qui bosse dans un pressing le jour et rendre le soir pour assister à des matchs effrénés entre son petit ami et sa console. Bref, Élodie en a un peu marre de passer derrière les potes, la console, les bières et les Pépito. Alors, lorsqu’elle croise Barbara, elle s’imagine pouvoir enfin réaliser l’un de ses fantasmes d’adolescente : Avoir les hommes à ses pieds. Mais le monde du BDSM n’est pas ce que l’on croit et les us et coutumes pourraient bien perturber notre jeune femme. Cependant, en dominant les hommes, Élodie se sent désirée, belle. Elle n’hésite même pas à entrainer son meilleur ami, Florian, dans ce monde… 2) Barbara, la quadra dominatrice nous emmène avec Élodie681633._SX540_ dans ce monde peu connu. Nous découvrons d’autres couples avec leurs rituels, chacun est présenté avec son statut (comprenez soumis ou dominant) et nous enchaînons les soirées dans les clubs ou les donjons, nous mêlant à eux pour découvrir leur façon de vivre. Chacun a son rang à tenir et n’hésite pas à mettre quelques coups de cravache pour se faire respecter. Le ton humoristique gomme le côté voyeurisme que pourrait apporter l’histoire. Les personnages se croisent, se mêlent, se côtoient dans un quotidien que personne ne soupçonne. 3) Si Élodie ne réalise pas vraiment ce qu’il se passe, elle arrive en retard très souvent (tous les jours) à son boulot, s’enferme dans cette bulle qui lui permet d’être la femme qu’elle a toujours voulue être. Florian, son meilleur ami gay, la voit changer, la voit se métamorphoser en une personne égoïste. Elle, qui est une femme censée, gentille, devient une femme qui n’hésite pas à se montrer blessante avec les personnes qu’elle aime. Mais deux rencontres vont la faire réagir …  deux hommes qui vont lui proposer quelques choses qu’elle n’imaginait jamais (attention à la descente) et un autre, qui la regarde telle qu’elle est. Même s’il ne s’y prend pas comme il faudrait, il est prêt à attendre qu’elle soit prête pour un simple diner ….

Je n’y connais rien en BDSM, mais pour moi, Élodie est parfois méprisante. On voit que Barbara ne mélange pas sa vie privée et sa vie professionnelle alors qu’Élodie est cassante, voire méchante dans la vie de tous les jours, même si parfois, c’est justifier. Mario en ferait l’amère expérience (mais lui, il l’a mérité). Une lecture plaisante, sans prise de tête qui nous change, qui nous sort de nos sentiers battus. J’ai vraiment beaucoup aimé, en plus, l’auteure est super gentille. Bref, vous auriez peut-être envie de tenter quelques petites expériences après la lecture de cette romance pas comme les autres 😉.

@ très vite entre deux chapitres 📖
👉 Psitt ! Pour vous le procurer, c’est par ici

4 réflexions sur “Madame

Répondre à Fifty Shades Darker Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s