Le divin enfer de Gabriel – La passion (Acte I)

Pour celles qui me suivent sur Instagram (ici), je suis tombée sous le charme de Gabriel Emerson 😍 suite à l’adaptation du premier tome sur Passionflix. J’ai donc attendu d’avoir du temps pour découvrir cette série et que dire ? Que je l’ai adorée ! Dévorée ! Je suis même très étonnée de voir que l’adaptation colle si bien au livre.


Et si la rédemption n’était pas pour tout de suite ?


La passionDe quoi ça parle : Spécialiste de Dante, professeur à l’université de Toronto le jour, Gabriel Emerson se transforme chaque nuit en véritable don Juan. Or, sous le masque du libertin se dissimulent les fantômes d’un passé obscur qui, bientôt, le rattrapent. Car la douce Julia, l’une de ses élèves, le fascine et éveille en lui des désirs interdits. Tourmenté, Gabriel éprouve un besoin grandissant de la posséder. La tentation le conduira-t-elle à transgresser des règles immuables ? Cette passion pourrait briser à tout jamais sa carrière… ou lui ouvrir les portes de la rédemption.

Ce que j’ai aimé … ou pas … : Je ne sais si vous avez vu l’acteur qui joue Gabriel, Giulio Berruti, mais nom de Dieu, cet homme me donne très envie d’apprendre à parler italien et bien plus encore 😉. Alors que dire 1) Julianne Mitchell vient de faire sa rentrée à l’université de Toronto pour préparer une thèse sur Dante, homme dont elle est tombée amoureuse quand elle n’avait que 17 ans. Elle avait été acceptée à Harvard mais ses moyens financiers ne lui permettent que de suivre les cours dans la faculté où enseigne un homme qu’elle a connu et qui a bouleversé sa vie dans une pommeraie. Si elle se souvient parfaitement de cette soirée, il n’en est pas de même pour Gabriel qui la prend en grippe dès ses premiers cours. Il est intransigeant et ne lui laisse rien passer. Pire, elle a beau invoquer tous les Dieux inexistants, elle arrive toujours à se retrouver dans une situation humiliante en présence de son professeur. Julia débarque dans une ville où elle ne connaît personne et sa timidité ne lui facilitera pas la tâche. Suite à un événement, si elle s’est renfermée sur elle-même, elle sait aussi ce qu’elle veut et ne veut plus dans sa vie. Alors, un homme qui la méprise, très peu pour elle ! Même si elle est blessée par le comportement de Gabriel, elle ne se laissera pas marcher sur les pieds. Heureusement, elle va pouvoir compter sur le soutien de Rachel (la sœur de Gabriel) et de Paul (on en parle plus tard). Si elle ne dispose pas de beaucoup d’argent, elle n’aime pas que les personnes qui l’entourent lui fassent des cadeaux, elle ne veut pas avoir l’impression qu’on lui fasse la charité. Si elle est séduite par l’homme qu’était Gabriel, le professeur qu’elle a en face d’elle la met mal à l’aise, mais à force de compassion et de dialogue, elle pourrait bien obtenir ce qu’elle a toujours voulu. 2) Gabriel Emerson a mauvais caractère et a souvent du mal à se contrôler. S’il est un professeur reconnu dans sa profession, il cache tout un tas de démons qu’on découvrira au cours de ce premier tome. Gabriel a toujours été le mouton noir de sa famille, si tout le monde pense qu’il est le préféré, il collectionne les sept péchés capitaux et pense qu’il ne connaîtra jamais de rédemption. Il vit dans les ténèbres et ne comprend pas ce qu’il ressent quand il rencontre pour la “première fois” cette nouvelle élève. Il ne sera pas tendre avec elle. Elle lui rappelle ce qu’il était avant de se faire adopter et fait tout pour la repousser. Cependant, une fois qu’il se souvient, il va tout faire pour séduire et faire entrer la lumière dans sa vie. Il va devenir prévenant, attentionné. Il ne veut pas lui faire du mal et se fait la promesse de lui raconter tous ses secrets avant de la “pervertir”. Est-il prêt à perdre ce qu’il vient de retrouver ? 3) Paul Norris est l’assistant de recherche de Gabriel et deviendra rapidement le seul ami de Julia. S’il ne lui met pas la pression, très vite, on s’aperçoit qu’il souhaite qu’elle devienne un peu plus que cela. Mais Paul respecte son choix de ne pas être prête à devenir plus pour lui. Il sera, sans le savoir, l’un des points de pression qu’utilisera Julia pour montrer à Gabriel qu’elle peut avancer sans lui dans la vie.

Avis : Le plus de cette histoire ? Le parallèle qui est fait entre Dante et Béatrice puisgabrielsInferno Gabriel et Julia. Tout au long de l’histoire, on en apprend plus sur les deux protagonistes dont se sert le professeur et son élève pour parler de leurs sentiments. Nous faisons des bonds en arrière pour découvrir la première rencontre (parfaite 😍) qui va déterminer la vie de la jeune étudiante. Si Julia est vierge, Gabriel l’est de toute relation amoureuse. Avec elle, il va apprendre à prendre soin de celle qu’il aime. Il ne la brusquera jamais et s’ils ont souvent des conversations houleuses, il prend très vite le parti de lui dire la vérité sur son passé et toute la souffrance qu’il ressent. S’il pense la perdre plus d’une fois, il est toujours surpris qu’elle lui fasse confiance et fera tout pour la protéger des répercussions de leur relation interdite. Gabriel m’a touché par son passé, car sa culpabilité l’a éloigné du bonheur et de sa famille. Julia quant à elle n’a pas eu la plus paisible des enfances, si elle connaît la famille d’accueil de Gabriel, les Clark, c’est tout simplement car cette dernière était aussi un peu la sienne. Quand tout allait mal chez elle, elle pouvait compter sur Rachel pour partager des moments simples. Si elle pensait que sa première année de fac allait changer les choses ce n’est clairement pas cas. D’une mère alcoolique, elle est passée à quelque choses d’autre, tout aussi destructeur pour sa confiance en soi. Tous deux ont des blessures qui les empêchent d’avancer sereinement dans leur vie. Dans ce premier tome, on découvre tout un tas de personnages secondaires qui apporte quelques choses à l’histoire. Nous avons bien sûr la famille de Gab. On s’aperçoit très vite qu’il se met lui-même de côté au sein de cette famille, même si son frère est toujours en train de lui chercher des poux. Nous faisons la connaissance de l’une de ses anciennes conquêtes qui aurait pu faire basculer l’histoire vers 50 nuances de Grey (mais rassurez-vous, il n’en est rien. Même si lui aussi s’obstine à appeler la jeune femme par son vrai prénom et non par son surnom). Nous prenons conscience que peu de femmes sont insensibles à son charme (et on les comprend !), avec notamment Christa, la seconde thésarde du professeur qui est plus passionnée par le prof que par Dante… les anciennes relations de l’un vont entrer en collation avec l’autre et sera l’opportunité de révéler les failles de chacun. Bref, je m’arrête là, car vous l’aurez compris, j’ai adoré 😍. Cette romance est bien plus que ça, c’est une ode à l’amour sous fond de poésie.

@ très vite entre deux chapitres 📖
👉 Psitt ! Pour vous le procurer, c’est par ici

3 réflexions sur “Le divin enfer de Gabriel – La passion (Acte I)

  1. Pingback: Le divin enfer de Gabriel – L’extase (Acte II) | I need more books

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s