Corps impatients

Si j’ai un peu moins de temps pour lire, cela ne m’empêche pas d’acheter des livres ☺. Certes, j’ai une pile à lire numérique qui déborde, mais quelques fois, j’aime bien lire un « vrai » livre et quoi de mieux qu’un format poche pour se détendre après une journée de boulot ? Je dois dire que je suis tombée sous le charme de ce prof de littérature. Toutes les personnes cabossées devraient avoir un Finn dans leur vie. Ne serait-ce que pour les faire à nouveau sourire.


Et si la vie devenait plus douce ?


De quoi ça parle : Entre eux, c’est interdit. Et ça n’en sera que meilleur… Après un début de vie chaotique consacré à sa mère alcoolique, ses trois petits frères livrés à eux-mêmes et ses jobs sous-payés, Thelma a décidé d’échapper au destin médiocre qui l’attend… et de s’occuper d’elle, enfin. À 21 ans, elle décroche une bourse pour entrer à la prestigieuse université de Columbia, New York. Les mecs ? Pas envie. Les loisirs ? Pas le temps. Les amis ? Tout juste divertissants. Thelma sait qu’elle tient son unique chance de s’en sortir. Et rien ne pourra l’empêcher de réussir. Mais sur le chemin de la réussite, elle va très vite croiser Finn McNeil, le plus célèbre et le plus sexy des profs de littérature, dont les best-sellers s’arrachent par millions. Thelma se fait alors une promesse : ne jamais intégrer le Cercle des Étudiantes Transies d’Amour qui gravite autour du professeur McLove.

Ce que j’ai aimé … ou pas … : On ne va pas se mentir, je suis une grande fan des relations « interdites », alors un prof et une étudiante, c’est du pain béni pour moi. Ajoutons à cela que cette romance sort de l’imagination des Emma Green et j’ai passé deux soirées scotchées à mon livre, à grogner quand on me dérangeait (paraît qu’il faut nourrir les enfants 😁). Alors que dire 1) Thelma Bellamy vient d’une famille nombreuse, bordélique, bruyante qui ne marche pas toujours (voire jamais) droit. C’est à cause de cela qu’elle veut réussir dans la vie et offrir de nouveaux horizons à ses frères. D’ailleurs, elle ne ménage pas ses efforts, elle a tout fait pour obtenir une bourse pour aller dans la plus prestigieuse université de Columbia. Elle, qui vient d’un quartier défavorisé, aurait pu ne pas lutter et vivre un destin tout tracé, mais c’est mal la connaître. En plus de devoir faire l’intendance auprès de sa fratrie quand sa mère est aux abonnées absentes (soit 90% du temps), elle a décidé de suivre deux cursus (manquerait plus qu’elle ait le temps de souffler un peu). Pour respirer un peu, elle s’éloigne de sa famille et cohabite avec deux nanas et un mec, histoire de se sociabiliser un peu. Une nouvelle année, une nouvelle fac, des amis, il ne manquait plus qu’un homme dans sa vie pour la changer ! Si l’étudiante ne voulait pas tomber dans le club très ouvert des Étudiantes Transies d’Amour de M. McNeil, elle va faire mieux : elle va entrer dans sa vie, dans son lit et beaucoup plus … Aux côtés de son prof, elle réalise qu’elle est heureuse, et même si elle tente de lutter, lui n’a pas dit son dernier mot. 2) Finn McNeil est le prof de littérature que nous aurions toutes aimé avoir : sexy avec ses lunettes (et sans), voix qui vous transporte dans un orgasme auditif et passionné par son métier ! Certes, il est normalement interdit, mais son côté rebelle finira de vous achever 😁 ! Finn est occupé, mais met un point d’honneur à conserver ses conférences à l’université entre deux dédicaces et autres voyages. S’il est connu mondialement (n’ayons pas peur des mots) et qu’il a toutes les femmes à ses pieds, une lui résiste. Pire, elle le fuit sans cesse. L’auteur à succès ne s’avoue pas facilement vaincu et passe en mode « secret ». Des baisers volés, aux week-ends surprises, Finn va charmer son étudiante (et nous par la même occasion). S’il a tout ce qu’il veut, cela n’a pas toujours été le cas. Lui, qui a eu un passé chaotique, compte bien donner un peu de joie dans celle de la femme qui fait battre son cœur. 3) Abraham Lawson est le seul mec de la colocation. mi-Black, mi-asiat’, il est un aimant à nana et Thelma s’est d’ailleurs perdue un peu dans ses bras 😉. Cependant, s’il change de nana toutes les semaines, il ne joue pas avec elle. C’est mec sur qui on peut s’appuyer quand le moral n’est pas au beau fixe. Il est loyal, prêt à vous aider à porter un bureau plus lourd que lui en pensant à vous laisser quelques M&M’s. Cerise sur le gâteau, il aime la littérature !

Avis : J’ai eu un gros coup de cœur pour Finn. Cet homme s’infiltre dans la vie de Thelma sans s’imposer, tout en douceur. Lui, qui connaît ce qu’elle vit, veut l’aider, même s’il se heurte souvent à un mur. C’est un homme engagé qui ose aborder des sujets d’actualité dans ses livres. Si l’homme droit est en face de ses étudiants, l’homme rebelle est présent avec son étudiante. Avec elle, il ose tout, joue des règles qui ne sont faites que pour être enfreintes et savoure le fait d’avoir trouvé la femme qui lui était destinée. Rien ne sera simple, leur histoire pourrait faire éclater leur vie à tous les deux, mais quand l’amour est là, il nous permet de surmonter toutes les épreuves. Thelma en a bavé et elle continue de s’occuper de ses frères (même s’il serait plus simple de les oublier au coin d’une rue éloignée de chez elle 😉). Elle s’inquiète pour eux, répond présente dès qu’un problème surgit, quitte à manquer les cours et devoir faire un bout de trajet avec l’Homme qui tourmente son cerveau et son cœur. Si elle se sociabilise aux contacts de ses colocataires, elle ne peut s’empêcher de mordre tous les autres, en particulier celles qui rêveraient de mettre son prof dans leur lit. Aux côtés de Finn, elle savoure la vie, ayant peur que son bonheur puisse s’arrêter en un claquement de doigts. L’idylle se transforme en “cage dorée”. Elle, qui ne voulait dépendre de personne, le destin la force à s’appuyer sur cet homme qui donnerait sa vie pour elle. A cause de cela, elle se protège, ne révèle pas ses blessures et tente de filer ou de refuser tout contact. J’ai beaucoup aimé sa famille, même si elle est cabossée, imparfaite, ils s’aiment (même s’ils ne veulent pas le montrer). Ses trois frères sont tous différents mais chacun sait ce qu’elle fait pour eux. Je serais moins douce avec leur mère qui préfère vivre dans un monde où l’alcool est de meilleure compagnie que la chair de sa chair. Les colocs sont également top. J’ai eu un pincement au cœur pour Phoebe (et un peu moins pour Jazz). J’ai presque envie de dire que malgré les passés, c’est une lecture assez douce. Certes, on a quelques mesquineries, quelques rebondissements, mais dans l’ensemble, on savoure ce début de quelque chose que ni Finn, ni Thelma ne voulaient… J’ai hâte de connaître la suite de leur aventure avec “Cœurs Insoumis” que j’ai déjà reçu.

@ très vite entre deux chapitres
👉 Psitt ! Pour vous le procurer, c’est par ici.

7 réflexions sur “Corps impatients

  1. Pingback: Cœurs insoumis | I need more books

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s