Kiss me, Fight me, Love me

Nous faisons la connaissance du benjamin de la famille Onakis, Amos. Depuis qu’une femme lui a brisé le cœur, il ne laisse aucune chance aux femmes, même à celle qu’il aimait et qui réapparaît dans sa vie … Préparez-vous à un maelström de sentiments.
Un grand merci à Carole, Éditions Addictives, pour ce nouveau service presse 😘


Et si ce n’était plus le bon moment ?


De quoi ça parle : Personne ne lui dit jamais non, sauf elle.
Amos a le monde à ses pieds : acteur de renommée mondiale, égérie des plus grandes marques, il obtient tout ce qu’il veut d’un claquement de doigts. Les femmes ? Une agréable distraction le temps d’une nuit ou deux, jamais plus. Son cœur a déjà été brisé par son premier amour, Helena, hors de question de le remettre en jeu ! Sauf que le destin est farceur et la remet sur sa route : elle est plus belle que jamais, le désir s’embrase… la colère aussi. Amos n’est pas prêt à pardonner malgré les sentiments puissants qui le poussent vers elle. Helena refuse de s’expliquer sur son départ des années auparavant et lutte de toutes ses forces contre cette attirance électrique. Les volontés s’affrontent, les cœurs et les corps aussi… Qui sortira vainqueur de ce match brûlant ?

Ce que j’ai aimé … ou pas … : Amos et Helena ont tous les deux souffert, il y a dix ans. Si aujourd’hui, le destin leur donne une nouvelle occasion de consommer leur amour, pas sûr que ce soit le bon moment. Alors que dire 1) Helena Angelopoulos a profité d’une incartade de son ex-mari pour s’offrir son commence : une librairie ! Elle adore être entourée de livres (et on la comprend) et de ses petits vieux qui viennent lui faire la conversation. Elle a ses habitués, dont une petite mamie fan de romance érotique 😉. Elle aime sa vie comme elle est, même si elle s’apprête à retrouver celui qu’elle a abandonné sans la moindre explication. Si son cœur reconnaît celui à côté duquel il veut battre, Helena n’est pas au bout de ses peines, car leurs échanges sonnent faux, quand ils ne sont pas blessants. Elle comprend le comportement d’Amos, mais ne compte pas non plus se laisser humilier. L’adolescente docile a laissé place à une femme qui dit ce qu’elle pense et qui a du caractère. Lors de la rencontre du patron d’Emma (on en parle très vite), elle saute sur la proposition qu’il lui fait pour se rapprocher de cet homme qu’elle n’a jamais réussi à oublier et peut-être avoir l’occasion d’expliquer cette rupture. Cependant, la douleur est encore bien présente et elle ne sait pas quand elle sera prête à lui dire la vérité et surtout si l’homme de sa vie pourra lui pardonner… 2) Amos Onakis, dit Mister Fire, vient de décrocher une nouvelle pub pour un parfum. Si cela ne paie pas aussi bien qu’un rôle pour une série, il le fait pour rendre service à un homme qu’il admire. Cependant, il ne pensait pas que sa vie allait le faire revenir dix ans en arrière et revoir la seule femme qu’il a aimée. Malgré tout, l’acteur se fout d’avoir des explications, il sait qu’il a été largué, sans la moindre explication et il lui semble qu’après tout ce temps, les excuses arrivent un peu tardivement. Seulement, il ne peut pas s’abstenir de lorgner sur celle qui l’a brisé. Il sait ce qu’il doit faire pour la sortir de sa tête et enfin reprendre sa vie. Malgré cela, il ne peut s’empêcher d’avoir envie de la toucher, de flirter avec elle, et lorsqu’elle lui dira non, cela pourrait bien le motiver pour revoir ses positions. Il a toujours eu l’habitude d’obtenir tout ce qu’il veut et Helena pourrait devenir un très bon challenge. 3) Emma Rochet bosse pour Lavallée, l’une des plus grosses boîtes de pub de Paris et est là meilleure amie d’Helena. C’est d’ailleurs grâce à elle que son amie va retrouver l’homme qu’elle avait abandonné. Les copines ont pris l’habitude de petit déjeuner ensemble, de tout (enfin presque) se raconter. D’ailleurs, elle connaît les grandes lignes du passé de la libraire. Emma est culottée, elle dit ce qu’elle pense, bouscule un peu (beaucoup) son amie et est là pour la sortie de sa vie à la limite monacale (j’exagère un peu). D’ailleurs, lorsqu’elle saura toute la vérité, elle la poussera même à reprendre sa vie en main.

Avis : Est-vous prêt à faire la connaissance de Monsieur Armani ? Car avec Amos, on voit l’envers du décor pour une publicité. Mesdames, ne vous faites pas avoir par les hommes parfaits couchés sur le papier glacé, ils peuvent être de vrai conn*rd quand ils sont en mode “je vais te rendre la monnaie de ta pièce” (😘 Amos). Certes, il est sûr de lui, beau comme un Dieu et surtout n’a pas l’habitude qu’on lui dise non. Cependant, il est capable de se comporter comme un gamin capricieux et ça, Helena va en faire les frais. La star de la famille Onakis s’est toujours sentie différente de ses frères et a toujours envié Dante. Si maintenant, il sait que son ressenti était faux, il continue de vouloir “ressembler” à son ainé qui a tout ce qu’il lui fait envie : une femme qui l’aime, une famille … Si Amos sait ce qu’il veut, il ne pensait pas le vouloir avec la femme qui l’a abandonné sans un mot. Il se sent perdu, désœuvré par ce qu’il ressent : une contradiction entre haine et désir qui vont faire des étincelles. Oui, il ne sait pas battu pour elle, il y a dix ans. Oui, il va devoir se poser les bonnes questions, mais il est prêt à obtenir des réponses et être aux côtés de celle qu’il n’a jamais voulu remplacer. On pourrait penser qu’Helena a le mauvais rôle dans cette histoire (ce qui ne serait pas faux), mais elle aussi a souffert et a perdu celui qu’elle aimait plus que tout. Le revoir, sans y être préparée, la détruit pour mieux la faire revivre. Elle n’a jamais oublié ce qu’elle ressentait, a toujours conservé une place de choix à cet homme et le revoir la chamboule. Malheureusement, quand elle est décidée à lui parler, lui ne veut rien entendre et quand les rôles seront inversés, elle sait qu’elle va le blesser et que le pardon ne sera pas facile. Elle, qui a toujours aimé la solitude, commence à étouffer toute seule. Si elle peut compter sur sa meilleure amie, elle veut aussi pouvoir refaire partie de la vie d’Amos, mais pas à n’importe quel prix. Il a toujours été exigeant et leur séparation l’a rendu encore plus dur. Une romance qui nous parle de seconde chance mais surtout de confiance. Chacun fait des choix peu judicieux et aimerait utiliser les fameux “et si” pour améliorer leurs passés. Bien sûr, nous retrouver la famille d’Amos au complet, car s’il vit à cent à l’heure, il a besoin de se ressourcer auprès des siens et n’hésitera pas à se confier à Dante. Pourra-t-il prétendre à son happy end ?

@ très vite entre deux chapitres
👉 Psitt ! Pour vous le procurer, c’est par ici.

2 réflexions sur “Kiss me, Fight me, Love me

  1. Pingback: Sorties de la semaine | I need more books

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s