Bad Judgement

Sam vit littéralement l’expression “être au mauvais endroit au moment”. Tout l’accuse, tout le monde lui tourne le dos, mais une personne est décidée à le considérer comme une personne “normale” .
Un grand merci à Théa, Nisha et caetera, pour ce nouveau service presse 😘.


Et si la sentence était inévitable ?


De quoi ça parle : Injustement condamnés, Sam et Nessi vont-ils réussir à s’en sortir ?
Depuis que Sam a été accusé du meurtre de son meilleur ami, il n’a pas d’autre choix que d’encaisser continuellement le regard des autres. Pour résister à cette pression de chaque instant, Sam a pris l’habitude de repousser systématiquement toute personne tentant de pénétrer dans sa zone de vie qu’il a soigneusement construite. Jusqu’au jour où Nessi est entrée dans sa vie… Exclue injustement de son université suite à son aventure avec l’un de ses professeurs, Nessi est transférée dans celle de Seattle. Là-bas, elle souhaite profiter de son anonymat retrouvé pour enfin avoir une vie plus paisible et ne pas répéter ses erreurs passées. Quand elle croise Sam, elle est intriguée puis attirée par le mystère qui l’entoure.
Quitte à mettre en péril sa nouvelle vie ?

Ce que j’ai aimé… ou pas … : Je l’avoue avant de lire le synopsis, c’est avant tout la couverture qui m’a attirée. Alors certes, la Kindle paperwhite ne lui rend pas justice, mais la couleur pourrait bien refaire son apparition dans les ombres de Sam. 1) Nessi Myers débarque à l’université de Seattle pour continuer sa licence d’arts plastiques après s’être auto-dénoncée d’entretenir une relation avec l’un de ses professeurs. Après avoir été montrée du doigt, elle a besoin de retomber dans l’anonymat et quoi de mieux qu’un nouveau départ avec un nouveau job et de nouveaux amis pour cela ? Elle compte bien devenir une étudiante normale avec sorties et tout ce qui va avec. Elle est accueillie chaleureusement par Brooke, sa coloc, qui l’intègre à sa bande d’amis. Cependant, dans celle-ci, un homme met mal à l’aise notre artiste et elle préfère l’éviter. Dès son premier soir, elle fait la “connaissance” de Sam. Enfin, disons qu’on lui dresse un portrait peu élogieux du jeune homme. Cependant, elle n’accorde aucune valeur aux mises en garde et compte bien se faire sa propre opinion. Elle reconnaît la tristesse qui entoure Sam et si elle connaît la solitude, elle sait aussi qu’elle aurait aimé avoir eu une personne à ses côtés quand la vie a décidé de lui rappeler que l’on ne contrôle rien. Peu importe les distances instaurées par le jeune étudiant, elle s’accroche, lui montre qu’elle est là, sans pour autant se laisser marcher dessus. 2) Samaël Adams était un étudiant classique jusqu’au jour où sa vie est devenue un mauvais polar. De quasi-inconnu, il est devenu la personne à éviter, celui qui est jugé sans la moindre explication. Personne ne lui adresse la parole, tout le monde le dévisage quand il ose pointer le bout d’une basket à l’université. Si cela lui convient, une personne pourrait bien le décontenancer. Elle lui parle “comme avant”, ne se fie pas aux rumeurs qui courent sur lui. Pire, elle le laisserait même l’embrasser s’il lui demandait. Sam n’est plus habitué à échanger avec des personnes qui ne sont pas obligées de venir le voir. Avant Nessi, il ne parlait qu’à sa psy et son agent de probation. Il était même résigné à accepter la sentence de son procès qui arrive à grands pas. La police ne semble pas trouver le coupable alors il se dit qu’il sera temps de profiter de sa “liberté” avant de passer des années enfermées et Nessi est la personne idéale pour lui faire oublier son futur incertain. 3) Grayson Carlson est le patron du Studio 16, le bar dans lequel Nessi va travailler. Il est le seul à continuer à servir Sam et, qui sait, à le considérer comme innocent. Grayson est un patron plutôt cool qui comprend le besoin de travail de Nessi. S’il lui offre un travail, il devient rapidement un ami. Si ces propos sont souvent ambigus, il n’en est rien, la drague fait juste partie de lui.

Avis : Je vous mets au défi de ne pas avoir envie de prendre Sam (Nessi ?) dans vos bras. Sam est brisé, car en plus d’avoir perdu son meilleur ami, il n’arrive pas à faire son deuil. Pire, il est condamné à vivre dans l’appartement qui a abrité le meurtre pour lequel il est accusé. Il est devenu le paria depuis plus de six mois. Si avant, il n’était pas du genre à se mélanger aux autres, aujourd’hui, il baisse la tête et tente de passer outre les rumeurs. Il vit avec le fantôme de Tyler à chaque instant et préfère se noyer dans l’alcool pour tenter d’oublier les images de ce corps inerte. Lui, qui adorait jouer de la guitare, n’arrive plus à jouer une seule note. Il se laisse vivre, attendant le procès dont la fin est déjà connue. Certes, les preuves ne sont pas concluantes, mais il faut bien que quelqu’un paie. Tout le monde lui a tourné le dos, même sa propre famille 😢. Alors, quand une nana débarque et se met à vouloir discuter avec lui, il ne comprend pas. La solitude est devenue sa meilleure amie et il ne se voit pas “vivre” alors que Ty ne respire plus. S’il sait qu’il n’a rien fait, il ne peut pas le prouver. Dès le premier regard, Nessi reconnaît la tristesse de Sam. Elle, qui a également perdu une personne chère à son cœur, compte tout faire pour ne serait-ce qu’être présente. Elle tente de l’approcher, ne s’offusque pas quand elle est repoussée et se promet de recommencer un autre jour. De fil en aiguille, elle arrive à lui parler. Tous deux ne sont pas très loquaces, encore plus quand Nessi se perd dans sa passion pour la peinture, mais les silences sont reposants. Savoir que l’on peut s’appuyer sur une personne pourrait bien rallumer la flamme d’espoir chez le jeune homme. Cependant, même s’il est en conditionnel, il ne compte pas laisser Nessi avoir des problèmes. Elle a fait le choix de lui parler, mais ne doit pas en subir les conséquences. Entre son ex qui tente de refaire partie de sa vie, le copain bizarre de Brooke et les révélations, ils ne seront pas trop de deux. Prêt à connaître le fin mot de l’histoire ?

@ très vite entre deux chapitres
👉 Psitt ! Pour vous le procurer, c’est par ici.

Une réflexion sur “Bad Judgement

  1. Pingback: Sorties de la semaine | I need more books

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s