Gun Girl – Valentina

Après avoir découvert sa grande sœur, je n’ai pas attendu très longtemps avant de faire réellement la connaissance de Valentina, la seule Alario non concernée par les affaires du clan. Si elle peut parfois paraître naïve, voir totalement déconnectée de ce qui se passe dans sa famille, elle s’apprête à prendre position 💪.


Et si les mensonges étaient effacés ?


De quoi ça parle : Il est flic. Elle est la fille du parrain de la mafia.
Valentina a grandi surprotégée par sa famille et le clan de son père. Lorsqu’elle est agressée un soir, toute son existence bascule. Vincenzo est un policier intègre. Son seul but dans la vie est de démanteler les réseaux des trafiquants de drogue et d’ainsi venger la mort de son frère, décédé en service. En mission d’infiltration, il va sauver la vie de Valentina. Ni l’un, ni l’autre n’était préparé à cette rencontre.

Risque de spoiler si vous n’avez pas lu le tome précédent
Ce que j’ai aimé … ou pas … : Je dois dire que c’est plutôt malin de nous reproposer quelques chapitres découverts dans le tome de Francesca, bien évidemment, le tout remanié du point de vue de Valentina et Vincenzo. Alors que dire 1) Valentina Alario a pris en pleine face le monde sordide dans lequel évolue sa famille et dont elle n’avait aucune idée. Celle, qui passait ses journées à pâtisser avec sa mère, ou à tenir son blog, se retrouve au cœur des manipulations. Dès sa naissance, elle a toujours été surprotégée et n’est donc pas vraiment préparée au déferlement de violence qu’elle va percevoir. Malgré tout, sa gentillesse va la rapprocher de cet homme qui s’est mis en danger pour la sauver. Elle s’élève devant les hommes de son père, le protège comme elle lui a promis. Malgré tout, en un claquement de doigts, sa vie va changer. Celle, qui n’arrive plus à trouver sa place, va découvrir une vérité (très) douloureuse. Même si elle tente de réprimer ses sentiments, l’attirance est toujours présente, mais elle sait que cette histoire est vouée à l’échec… 2) Vincenzo Rozzi est policier et fait partie de l’équipe spéciale en charge de démanteler le clan Alario. S’il veut mettre fin à ce clan, il n’est pas prêt à le faire à n’importe quel prix. Certes, il veut venger la mort de son frère, mais très vite, il s’aperçoit qu’il a une vision diamétralement opposée de celle de son supérieur. Vincenzo ne veut pas utiliser des subterfuges dignes des malfrats qu’il tente de mettre derrière les barreaux, et même s’il sait qu’il ne devrait pas, il fera tout pour protéger Valentina. Si au début, elle était un moyen d’approcher Adriano Alario, aujourd’hui, elle a une place bien trop importante pour être “sacrifiée”. Au fil du temps, il découvre que son boss est prêt à abandonner des membres de son équipe pour arrêter les trafics, mais lui se pose de plus en plus de questions sur ce qu’il est prêt ou pas à faire. 3) Emanuele Rizzo est le chef de la cellule anti-Alario et compte bien tout faire pour mettre le grand Adriano Alario derrière les barreaux. Il change de tactique sans prévenir personne, mettant en danger son équipe, use de magouille pour arriver à ses fins et tant pis pour les dommages collatéraux. Clairement, il se fout que ses agents ne pensent pas comme lui, il gueule pour se faire respecter, met des coups de pied pour avancer. Si son manque d’éthique est connu de tous, peu de personne ose se mettre en travers de son chemin, car il obtient des résultats. Arrivera-t-il à mettre à terre le clan le plus puissant ?

Avis : Je dois dire que j’ai beaucoup aimé ce second tome qui se déroule sur une longue période. Tout le long de ma lecture, j’ai eu peur des répercussions des mensonges de Vincenzo. Je connais la famille Alario depuis le premier tome et on ne peut pas dire qu’ils pardonnent facilement. Ajoutons à cela, qu’Adriano n’est pas prêt à laisser partir ses filles et cela vous met sur le qui-vive. Nous revivons la rencontre de Valentina et Vincenzo pour la seconde fois, mais de leur point de vue. Nous découvrons aussi l’après avec la révélation du métier de Vincenzo, le fait qu’il ait “menti”, mais surtout qu’il tente tout pour veiller à la sécurité de cette femme qui l’a protégé quand il était au plus mal. C’est assez ironique, celui qui veut venger la mort de son frère tombe amoureux de la fille d’un parrain de la mafia. Valentina est la plus douce, la plus gentille des Alario et n’avait pas conscience de l’importance de sa famille. Après avoir protégé son sauveur, puis endossé la peine de prison afin de sauver son père, elle tente de reprendre sa vie. Si la réputation de sa famille lui vaut une certaine tranquillité, elle n’est pas prête à revivre comme avant. Au fil des pages, elle évolue, se libère de sa naïveté. Si elle peut compter sur Amalia pour sortir la tête de l’eau, seul Vincenzo lui demande ce qui s’est passé pendant leur séparation. Très vite, elle sait que leur relation ne peut rien donner, chacun mettant la vie de l’autre en danger. Elle tente de profiter des instants volés, tente de jouer sur la corde sensible avec sa sœur, mais la finalité reste la même, elle ne pourra jamais être avec celui qui fait battre son cœur. Dans ce tome, nous sommes des deux côtés de la barrière : La justice (pas forcément très belle) et les mafieux. Chacun tente de rendre les coups et on ne sait plus vraiment qui sont les méchants. Je vous laisse découvrir qui gagne. J’ai hâte d’en apprendre plus sur le petit dernier de la famille, Falco. Ce jeune homme me fait parfois peur tant il recherche la violence. Bonne nouvelle, Maloria a annoncé sur son compte Instagram (ici) qu’on aurait droit à l’histoire de Nino et Amalia, sans oublier le sombre Matéo.

@ très vite entre deux chapitres
👉 Psitt ! Pour vous le procurer, c’est par ici. (Re)Découvrez mon avis sur le tome 1 et 2 de “Gun cake” (Angela & Adriano) et sur “Francesca”, tome 1 de “Gun girl”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s