Gun Girl – Francesca

La mafia italienne est de retour avec Francesca, la fille aînée d’Adriano Alario. J’avais découvert des extraits dans la newsletter de Maloria Cassis et je dois dire que c’est un réel plaisir de retrouver ses mafieux 🗡.


Et s’il était tant de tenir ses promesses ?


De quoi ça parle : Est-ce qu’une seule nuit peut suffire pour vaincre deux ans d’absence ?
Francesca Alario est une combattante née. Lieutenant au sein du clan de son père, elle est tout autant respectée que redoutée. Alessandro a quitté Centori il y a deux ans pour faire ses preuves et ne plus bénéficier de la protection de son père, le conseiller du Boss. Lorsque sa mère est renversée, il n’a pas d’autre choix que de revenir pour la venger. Mais le jeune homme va devoir affronter la fureur de Francesca. En effet, après avoir passé sa dernière nuit avec elle avant son départ, il lui avait fait la promesse de revenir dès que sa présence ne serait plus nécessaire pour vivre leur amour au grand jour.

Ce que j’ai aimé … ou pas … : Quel plaisir de (re)découvrir la famille Alario au grand complet : Si nous connaissons les parents, Angela et Adriano, nous avons le plaisir de faire la connaissance de leurs enfants : Francesca, Valentina et Falco. Alors que dire 1) Francesca a hérité du caractère de son père (dommage pour certains 😁). Depuis toute petite, elle ne le lâche pas d’une semelle, c’est donc naturellement qu’elle occupe le poste de lieutenant du clan. Autre fait important à savoir sur la demoiselle, depuis son jeune âge, elle a compris qu’elle était amoureuse d’Alessandro, le fils du bras droit de son père. Quand enfin, elle comprend que ses sentiments sont partagés, elle a à peine de le temps de savourer que son amour de jeunesse doit partir régler des problèmes dans une autre ville. Deux ans plus tard, après aucune nouvelle, il débarque en un claquement de doigts au chevet de sa mère. Le revoir la remue bien plus que prévu, car l’amour a laissé place à un sentiment plus sournois : l’indifférence. Si elle ne voulait plus avoir à faire à lui, les circonstances vont lui prouver qu’elle tient encore un peu à cet homme … 2) Alessandro a beaucoup changé en deux ans. Pour preuve, il n’y a qu’à connaître son surnom. Malheureusement, celui qui ne voulait pas bénéficier de la protection de son père, a appris à ses dépens la dureté des mafieux. Lorsqu’il revient, c’est uniquement pour venger sa mère. S’il s’attendait à retrouver Francesca, il ne pensait pas éprouver autant de fureur à la voir si proche d’un autre que lui. S’il tente de l’approcher, il a du mal à supporter l’indifférence de la jeune femme. Lui, qui est prêt à donner sa vie pour la sienne, va devoir lui expliquer les raisons de son non-retour et s’il sait qu’il ne devrait pas re-craquer, il sait aussi que la demoiselle va user de tout son charme pour le garder auprès d’elle. 3) Dixie est l’une des prostitués qui a été un peu secouée par Francesca pour obtenir quelques réponses sur le gang qui semble vouloir mettre à terre le clan Alario. Contre toute attente, elle deviendra l’un des soutiens de l’ainée du mafieux le plus connu d’Italie. Certes, elle reste sur ses gardes, mais elle a bien conscience que seule Francesca peut l’aider à sortir de l’enfer dans lequel elle est depuis trop longtemps.

Avis : J’avais adoré “Gun Cake” et rebelote avec ce tome ! Chaque lundi, je profitai de ma pause pour découvrir les péripéties de la fille ainée d’Adriano (pour vous inscrire à la Newsletter de Maloria, c’est ici). J’adore les premiers amours conjugués à des “secondes chances”. Encore plus quand la demoiselle ne se laisse pas recompter fleurette facilement. Francesca a du caractère et il ne faut pas trop la prendre pour une cruche. Elle s’est fait avoir une fois par Alessandro, elle ne retombera pas dans ses bras ! D’ailleurs, elle interdit à sa sœur, Valentina, de prononcer son nom. Si sa cadette tente de la mettre dans le lit d’un autre homme, le destin en a décidé autrement. S’il ne le savait pas, le clan Alario est attaqué et risque d’y laisser quelques plumes. La première victime de cette vendetta n’est qu’autre que la femme du bras du droit d’Adriano et donc la mère d’Alessandro qui est (enfin) de retour pour mettre la main sur ceux qui ont fait du mal à la première femme de sa vie. Ce n’est pas parce qu’il n’avait pas donné signe de vie à celle qui faisait battre son cœur, qu’il a mis de côté sa mère. Celui qui est capable du pire pour obtenir des infos est aussi prêt à tout pour celle qu’il veut protéger en restant loin d’elle. Certes, il a de bonnes raisons, mais pas du point de vue de Francesca. S’ils s’en sortent indemnes, il va falloir qu’ils s’expliquent… Vous vous en doutez, les mafieux ne sont pas des enfants de chœur, ils menacent, torturent … mais peuvent aussi se sacrifier ! Je ne vous cache pas que j’ai eu peur pour Francesca 😱. Pour ne rien arranger, on ne peut pas dire que la demoiselle soit douée pour se faire des amies ! Une fois dans les ennuis, elle ne pourra donc compter que sur son entrainement et l’espoir que son père la trouve rapidement… C’est addictif, les rebondissements arrivent piles quand on ne les attend plus et on retient notre souffle plus d’une fois. J’ai beaucoup aimé me glisser dans la famille Alario. Chacun des enfants a leur propre caractère et sont bien évidemment protégés par leur mère. Je dois dire que si j’ai hâte de découvrir l’histoire de Valentina, j’espère pouvoir aussi découvrir Falco, le petit dernier.

@ très vite entre deux chapitres 📖
 Psitt ! Pour vous le procurer c’est par ici. (Re)Découvrez mon avis sur les tomes 1 et 2 de “Gun cake”.

Une réflexion sur “Gun Girl – Francesca

  1. Pingback: Gun Girl – Valentina | I need more books

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s