La trilogie Bischop – Échec double (tome 2)

En commençant ce second tome, j’avais peur que les problèmes de traduction soient encore présents et non (ouf !). J’ai donc pu savourer cette histoire où seconde chance et suspense se tiennent la main.


Et si les mots ne suffisaient pas ?


Échec doubleDe quoi ça parle : Il ne croit pas aux fins de contes de fées… Evan Bishop était considéré comme un golden boy. Il avait tout et se trouvait sur le point de conclure l’affaire de sa vie et d’épouser la femme de ses rêves. Mais tout tourne mal lorsqu’un ennemi anonyme souhaite détruire l’empire de sa famille et le voir mort. Cependant, la bombe qui aurait dû le tuer ne parvient pas à lui ôter la vie. Il se réveille du coma, une cicatrice sur le visage. Son frère a disparu et est recherché pour meurtre. Maintenant qu’il est blessé, il se cache du monde, y compris de la femme qu’il aime. Il refuse d’être un poids pour elle, par conséquent, même si cela le détruit, il lui rend sa liberté.
Elle est sur le point de lui prouver qu’il a tort… Isla McDonald n’a pas l’intention de quitter Evan juste parce qu’il a décidé de la faire sortir de sa vie. Il estime avoir une part de responsabilité dans l’attentat qui a causé la mort de son père et qui l’a presque tué, lui aussi, mais il a tort. Après toutes ses tentatives ratées pour le voir, c’est avec le cœur brisé qu’elle essaye de continuer à vivre sa vie et de prendre les rênes de l’entreprise de son père. Même si ce n’est pas son rêve, elle veut faire honneur à son héritage et clore l’affaire qui sauvera des milliers d’emplois. Or quand quelqu’un essaye de la tuer – à deux reprises – elle a besoin d’un garde du corps. À sa grande surprise, Evan se porte volontaire et insiste pour la protéger, se faisant passer pour un fiancé attentionné. Mais il n’a pas l’intention de la laisser revenir ni dans sa vie ni dans son cœur. Pour qu’ils aient la moindre chance de construire un avenir ensemble, ils devront ressusciter le passé et rester en vie assez longtemps pour dévoiler l’identité de l’homme qui est déterminé à les voir tous les deux morts.

Ce que j’ai aimé … ou pas … : Nous avions fait la connaissance des deux personnages dans le premier tome. Maintenant qu’Evan est sorti d’affaire, il va devoir se mettre d’accord avec lui-même pour ne pas blesser la femme qu’il aime. Alors que dire 1) Evan Bishop a cru qu’il allait tout perdre lors de l’explosion qui a coûté la vie du père de sa fiancée. Tous les matins, il a du mal avec l’image que lui renvoie son miroir et ne compte pas imposer cela à Isla, même s’il a toujours des sentiments pour elle. Il peut lui répondre par grognements, pour une heure après, la serrer dans ses bras et lui montrer qu’il sera toujours là auprès d’elle. Il sait que s’il veut pouvoir avoir Isla de nouveau dans sa vie, il doit accepter ses cicatrices. Il va devoir redoubler d’efforts pour reconquérir celle qu’il a éjectée de sa vie sans une explication. Est-il trop tard ? 2) Isla McDonald doit faire face au deuil de son père et de sa relation avec cet homme qu’elle était prête à aimer toute sa vie. Avant de passer la main à des personnes plus compétentes, Isla a décidé de finaliser elle-même les derniers accords que son père n’a pas eu le temps de finir. Si elle n’a jamais voulu reprendre le flambeau, elle se glisse assez facilement dans le costume d’une femme d’affaires. Certes, elle ne compte pas y passer sa vie, mais cela lui permet de faire honneur à la mémoire de son papa. Elle souhaite que cela se fasse rapidement, car une fois terminé, elle pourra enfin tourner la page de cette dure période. Cependant, une personne cherche à lui faire du mal, et même si elle ne le reconnaîtrait pas, elle apprécie qu’Evan soit présent pour la protéger et la soutenir. Elle a beau fouiller dans sa mémoire, elle ne voit qu’une seule personne capable de vouloir l’éliminer, mais est-ce vraiment la seule personne à avoir des griefs ? 3) GenoBishop's Queen Conti est un homme qui a défrayé les tabloïds pendant des années du fait de ses relations trop nombreuses avec des femmes différentes. Aujourd’hui, il a décidé de se racheter une conduite, ou du moins, d’être enfin celui qu’il est vraiment. Lui, qui est dans l’ombre de son père et de son frère, voudrait pouvoir faire ce qu’il aime. Geno est loin de l’image du golden boy qu’il renvoie. Il est intelligent, aime les chiffres (surtout quand ça peut lui rapporter beaucoup), est un as de l’informatique et sait se comporter gentiment. S’il comprend très vite qu’il n’a aucune chance avec Isla (ce n’est pas faute d’essayer !), il apprécie de travailler avec elle et pourrait même en faire une oreille attentive.

Avis : Je suis étonnée car ce fut un agréable moment de lecture, avec ni trop peu, ni trop d’actions. Tout est parfaitement bien dosé et on se demande jusqu’au dernier chapitre qui en veut à Evan et Isla et surtout lequel des deux est visé. Le réel plus de cette histoire est la narration à trois voix. Nous avons bien sûr notre couple et celui qui a décidé de passer à l’action (je ne vous dirais rien d’autre 😁).  Tout au long de l’histoire, l’auteur nous laisse dans le doute, voire essaie de nous emmener dans une fausse direction. Je pensais savoir qui était derrière tout ça mais quand j’ai su, je me suis dit “mais non !”. J’ai beaucoup aimé voir Evan prendre conscience du mal qu’il a fait à Isla et prêt à tout pour la reconquérir. Il sait que les mots ne suffisent plus, qu’il doit lui montrer qu’il est sincère et lui laisser un peu de temps et d’espace. Alors certes, il n’apprécie pas le fait qu’elle sorte avec Geno, qu’elle lui dise qu’elle n’est pas sûre de ce qu’elle veut, mais il patiente et tâche de garder un œil sur celle qui fait battre son cœur. Isla est un peu perdue avec tout ce qui lui tombe dessus, elle aimerait hurler après Evan, lui demander des explications, lui montrer qu’il ne la connaît pas s’il pense qu’elle pourrait lui tourner le dos, mais pour l’affronter, elle doit se préparer. Elle, qui pensait que rien ne pourrait les séparer, est blessée de cette rupture. Heureusement, elle a appris très tôt à ne pas montrer ce qu’elle ressent et en aura bien besoin. J’ai aussi beaucoup aimé la franchise de la mère d’Isla. Si elle a une addiction, elle reste très lucide et ne mâchera pas ses mots envers Evan 😂 mais elle compte bien épauler sa fille dans tout ce qu’elle s’apprête à vivre. Bref, si le premier tome était moyen, celui-ci relève le niveau. Franchement pas besoin de lire le précédent pour comprendre qui est qui, ou ce qu’il s’est passé, on nous réexplique tout !

@ très vite entre deux chapitres 📖
👉 Psitt ! Pour vous le procurer, c’est par ici. (Re)Découvrez mon avis sur “Échec à la reine” (tome 1).

Une réflexion sur “La trilogie Bischop – Échec double (tome 2)

  1. Pingback: La trilogie Bischop – Échec et mat (tome 3) | I need more books

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s