Six rivers riders – Lead (tome 1)

Encore une fois, Évidence Éditions a fait fort avec un colis surprise 😍. J’ai eu le plaisir de recevoir trois services presses en format broché, un grand merci pour cette délicate attention. Ici, l’auteure nous offre une histoire de bikers pas comme les autres qui va bousculer la douce Jeanne.
Un grand merci à Jennifer, Évidence Éditions, pour ce nouveau service presse 😘.


Et si votre vie changeait du tout au tout ?


De quoi ça parle : Quand Jeanne, jeune institutrice française issue du milieu ultraconservateur catholique, débarque en Californie du Nord pour commencer une nouvelle vie, et surtout fuir un mariage dont elle ne veut pas, elle tombe de haut : loin du travail tranquille auquel elle s’attendait, la voilà plongée dans un monde qui lui est totalement inconnu, celui des clubs de motos pas vraiment… recommandables ! Qu’à cela ne tienne, il en faut plus pour doucher la volonté et la bonne humeur permanentes de la jeune fille ! Rien ne pourra empêcher la jeune professeure de se faire une place dans ce repère macho et dangereux… Jusqu’à trouver l’amour ?

Ce que j’ai aimé … ou pas … : Je vous le dis tout de suite, cette histoire change totalement de ce que nous avons l’habitude de lire. Alors que dire 1) Jeanne a connu une éducation religieuse très stricte : les effusions, le sexe pour le sexe, très peu pour elle. Si elle a appris la “vraie vie” lors de ses études, elle est malgré tout surprise (pour ne pas dire choquée) de ce qu’elle découvre en mettant les pieds dans le bar des six rivers riders. Dire qu’elle détonne dans ce milieu est un doux euphémisme. Cependant, si elle passe pour une sainte-nitouche, elle a pris l’habitude de ne pas faire attention à tout ce qui l’entoure. Elle est là pour s’occuper d’Anna, une fillette de 8 ans, mais aussi pour reprendre sa vie en main. Jeanne a beau avoir été élevée dans la religion, elle n’était pas prête à accepter une vie qui ne lui convenait pas. Elle a donc quitté sa France natale pour la Californie dans l’espoir de débuter une nouvelle vie. Malheureusement, elle ne s’attendait pas à tomber chez des bikers et n’avait aucune idée des activités que le domaine abrite. Si elle est censée être l’adulte, sa naïveté va souvent lui jouer des tours, mais heureusement, la fillette dont elle doit s’occuper est là pour lui ouvrir les yeux. Très vite, elles s’entendent à merveille, trouvant leur propre rythme. La Française n’a pas l’habitude de ressentir du désir pour un homme, encore moins pour un qui la méprise. Avec Lead, elle marche à l’aveugle, ne sachant jamais sur quel pied danser pour l’aborder. Si elle se fait une place au sein du club, son arrivée et son rapprochement avec les bikers ne font pas l’unanimité avec les brebis … Deviendra-t-elle une cible facile ? 2) Lead est le président du club, il gère tout son petit monde d’une main de fer et ce qui est ordonné est exécuté dans la seconde. C’est un homme grognon mais qui n’attendait qu’une chose : pouvoir enfin profiter de sa fille. Alors certes, leur relation est loin d’être idéale, elle ne lui parle pas (lui faisait même penser qu’elle ne parle pas anglais), l’ignore la plupart du temps, mais lui ne lâche pas l’affaire. Il a perdu trop temps avec elle en étant mis de côté à sa naissance. Maintenant qu’il l’a retrouvée, il veut bien faire et pour cela, il fait venir une professeure française pour que sa fille puisse enfin échanger. Lead est un homme difficile à cerner, il souffle le chaud et froid, se montrant parfait insultant. Cependant, il sait que sa proximité avec Jeanne met ses nerfs à rude épreuve. Il se montre parfois maladroit mais ne mâche pas ses mots, il dit ce qu’il pense et cela pourrait bien toucher le cœur de sa française. 3) Oak est le vice-président des six rivers riders et l’une des premières personnes à avoir rencontré Jeanne. Sous ses airs de gros machos, se cache un homme gentil, qui malgré leur différence va devenir rapidement amis avec la jeune professeur. Si au début, il pense pouvoir la mettre dans son lit, il remarque très vite que son charme légendaire n’a aucun effet sur elle 😆. Oak est souvent chargé de protéger les deux femmes importantes pour son leader, mais le revers de la médaille est que c’est aussi lui qui doit faire le sale boulot. Cependant, contre toute attente, Oak pourrait se montrer très protecteur envers la jeune femme et aller contre les ordres.

Avis : Je l’avoue au début, je me suis sentie “blousée”, car dans ma tête, je m’attendais à vivre le quotidien de bikers purs et durs, mais le fait que Jeanne soit notre narratrice ne nous permet pas vraiment de découvrir les réelles activités du club. Ensuite, en continuant ma lecture, je me suis dit que c’était plutôt intéressant d’avoir une autre vision du club. Oui, on est à l’intérieur, mais sans la violence et le deal. Plutôt malin de la part de l’auteure 😊. J’ai beaucoup aimé que Jeanne ne soit pas si naïve qu’elle pourrait laisser croire (et pourtant, au début, j’ai levé les yeux au ciel plus d’une fois avec ses réflexions). Oui, elle a eu une éducation stricte, mais elle ne se laisse pas marcher dessus. Elle ne dit pas amen à tout et tient tête à tous les gros bras qui l’entourent, même à Lead. Au fil des chapitres, elle évolue, se mettant à accepter des choses qu’elle ne pensait pas possible. Étant donné que je suis une sadique, j’ai adoré qu’elle ne se laisse pas reconquérir si facilement. Il a été dur avec elle, certes pour sa sécurité, mais les paroles qu’il lui a dites l’ont blessées et elle ne compte pas pardonner si facilement 👏. La relation entre Lead et Anna est très bien amenée. L’auteure ne les fait pas “s’aimer” dès leur première rencontre. On perçoit les sentiments d’abord timides de cette nénette qui se retrouve propulsée dans un club de bikers qui ne font pas vraiment attention à elle. Si elle n’a que 8 ans, elle sait se débrouiller toute seule et son caractère fait penser à celui de son père (les chiens ne font pas des chats). Elle pense à tort qu’elle n’est pas désirée auprès de son père et du coup, elle ne lui adresse pas la parole ou alors uniquement en français (la petite est canadienne). Cependant, cela ne repousse en rien Lead. Il a toujours voulu de sa fille et s’il n’a pas fait partie de sa vie pendant ses premières années, il compte bien ne pas flancher. Le souci principal du leader est son manque total de communication. Il grogne, assassine du regard, mais il maîtrise tellement ses sentiments que c’est parfois compliqué de savoir ce qu’il ressent. J’ai beaucoup aimé les personnages secondaires, notamment, le perso d’Oak. Lui qui paraît inaccessible est en fait super-sympa (mais chut !). Alors oui, il est un peu lourd mais il sera un soutien de taille pour Jeanne. Ces deux-là n’ont pas mis longtemps à se “rapprocher” et sont très vite devenu amis. Les autres personnages secondaires apportent aussi un petit plus à l’histoire, nous permettant de comprendre, à l’aide de leur comportement, les changements qui s’effectuent avec Jeanne. Je vous rassure, on a quand même un peu d’action. Bref, je dois dire que ce qui était, à la base, un point négatif (de mon point de vue), est en réalité, le point fort de cette histoire. Nous découvrons une histoire différente et très bien réussie. J’ai hâte de découvrir les autres tomes et espère vraiment découvrir un peu plus Oak et Beer.

@ très vite entre deux chapitres
👉 Psitt ! Pour vous le procurer, c’est par ici.
📍 Si vous commandez sur la boutique d’Évidence Éditions (ici), n’hésitez pas à mentionner mon code blogueuse NEEDMOREBOOKS dans le “Bons de réduction”.

3 réflexions sur “Six rivers riders – Lead (tome 1)

  1. Pingback: Hell’s bikers – Bly (tome 1) | I need more books

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s